Traitement par glucocorticoïdes et polyarthrite rhumatoïde

Traduction du résumé d’une étude Cochrane de 2007 portant sur les glucocorticoïdes en association au traitement de fond. 

Glucocorticoïdes pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

 Résumé en langue simplifiée.

 Ce résumé d’une revue Cochrane présente ce que l’on sait des effets de la prise de faibles doses de comprimés de glucocorticoïdes, comme la prednisone, sur l’évolution de la polyarthrite rhumatoïde. Cette revue montre que, chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, des comprimés de faibles doses de glucocorticoïdes réduisent la progression de la maladie sur les clichés radiologiques à 1 ou 2 ans. Ce résultat se base sur des preuves solides.

Ce bénéfice a lieu chez des personnes prenant déjà des  médicaments anti rhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) et ce bénéfice est donc supérieur à celui amené par tous les traitements de fond.

 Ce résultat était valable pour des patients atteints de PR depuis moins de 2 ans. Il semble probable que les glucocorticoïdes auraient les même effets chez des personnes atteintes depuis 3 ou 4 ans, mais cet effet n’est pas connu chez les personnes atteintes depuis plus longtemps.

Les effets à long terme des glucocorticoïdes ne sont pas recensés. Nous n’avons souvent pas beaucoup d’informations sur les effets secondaires et les complications de ces traitements. Particulièrement concernant les effets indésirables rares mais graves et les effets indésirables à long terme.

 Pourquoi utiliser des glucocorticoïdes ?

Les glucocorticoïdes sont aussi connus comme des glucocorticostéroïdes ou parfois juste comme « stéroïdes », bien qu’il y ait de multiples types de stéroïdes. Ils sont pris sous forme de comprimés pendant 7 mois au maximum et il a toujours été montré qu’ils amélioraient les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde. Les effets secondaires, comme les problèmes cardiaques, entrainés par leur prise sur le long terme restent incertains. Il existe plusieurs hypothèses sur la façon dont les glucocorticoïdes ralentissent l’érosion des cartilages et des structures articulaires et l’évolution de la maladie.

 Résumé simplifié des principaux éléments de la partie résultats :

 15 études sélectionnées soit un total de 1414 patients.

Dose cumulée de prise de glucocorticoïde par patients la première année : 2 300 mg de prednisone ( de 270 mg à 5 800 mg).

La prise de glucocorticoïde était le plus souvent associée à la prise de DMARD.

Référence : Effects of glucocorticoids on radiological progression in rheumatoid arthritis. John R Kirwan1,*, Johannes WJ Bijlsma2, Maarten Boers3,  Beverley Shea., Cochrane Database Syst Rev. 2007 Jan 24;(1):CD006356.

Lien

Publié par Nelly Darbois

Kinésithérapeute à domicile à Saint-Alban Leysse et ses environs (Savoie), rédactrice scientifique, journaliste santé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :