Site icon Nelly Darbois, kinésithérapeute à St Alban Leysse et rédactrice

Kinésithérapie à domicile et coronavirus

Publicités

Le Ministère de la santé (via la Direction générale de la santé) ainsi que l’Ordre national des masseurs-kinésithérapeutes sont les deux principales instances à avoir émis des avis sur la pertinence ou non de maintenir les soins de kinésithérapie en ambulatoire (c’est-à-dire en cabinet ou à domicile) dans le contexte épidémique actuel.

(Article mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation.) Dernière mise à jour : le 6 mai 2020

Séances de kinésithérapie à domicile

Les séances de kinésithérapie à domicile peuvent avoir lieu quelque soit le motif. Des précautions d’hygiène supérieures à celles appliquées habituellement sont prises : port du masque chirurgical.

Précautions pour des séances de kinésithérapie à domicile durant l’épidémie de coronavirus

Les précautions suivantes sont appliquées pour les patient.es encore visité.es pour lesquels il n’y a pas de suspicion d’infection Covid2019 :

Chez les patient.es testés positivement au coronavirus, les précautions supplémentaires sont prises : port d’un masque FFP2, surblouse, visière, sur-chaussures, etc. De plus, la prise en charge est réalisée en fin de journée.

Téléconsultations : consultations à distance en kinésithérapie

Un arrêté du 16 avril 2020 autorise les kinésithérapeutes à pratiquer comme les médecins et d’autres professionnels de santé des téléconsultations, remboursées par l’assurance maladie et les complémentaires santé. Les kinésithérapeutes doivent cependant avoir vu au moins une fois la personne en vrai » afin d’établir un bilan précis.

Les séances peuvent être réalisées uniquement sous prescription d’un médecin pour être remboursées. Elles sont remboursables même s’il n’est pas écrit sur la prescription qu’une réalisation par téléconsultation est possible.

Différentes séances de kinésithérapie peuvent être réalisées en téléconsultation, en voici quelques exemples :

Quitter la version mobile