Site icon Nelly Darbois, kinésithérapeute à St Alban Leysse et rédactrice

Téléconsultation & télé-soin en kinésithérapie

Publicités

Faire une visio avec un-e kinésithérapeute, cela sonne parfois comme une idée saugrenue. La téléconsultation et le télé-soin en kinésithérapie sont-ils possibles techniquement ? Plus, moins ou autant efficaces qu’en présentiel ? Comment procéder, et est-ce remboursé en France ?

Je réponds à toutes ces questions en me basant sur mon expérience (je suis kiné en présentiel et en visio 🙂 ) et sur des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale consacrée au sujet.

♻️ Dernière mise à jour : octobre 2022
👩‍⚖️ Liens d’intérêt : ici (aucun en lien direct avec le sujet de cet article, si ce n’est que je propose ponctuellement des téléconsultations).

Sommaire

  1. Est-ce vraiment possible la téléconsultation en kinésithérapie ?
  2. Quels soins de kinésithérapie peuvent être réalisés en visio ?
  3. Quel remboursement pour une téléconsultation en kinésithérapie en France ?
  4. Comment trouver des kinésithérapeutes qui pratiquent la téléconsultation ?
    1. Passer directement par des kinésithérapeutes indépendants
    2. Les plateformes de mise en relation pour téléconsultation en kiné : comparatif et avis
  5. Le télé-soin est-il tout autant efficace que le soin en réel ?
  6. Conclusion : la téléconsultation en kinésithérapie est-elle faite pour moi ?
  7. Pour les kinés : comment je pratique la téléconsultation

La téléconsultation en kinésithérapie est-elle possible ?

Bien sûr ! En France, c’est possible depuis avril 2020, suite à l’épidémie à la Covid-19. Un décret paru en juin 2021 pérennise « à vie » cette possibilité.

Les téléconsultations en kinésithérapie existent depuis bien plus longtemps dans d’autres pays européens et non-européens.

L’accès direct au kiné par téléconsultation est possible et remboursé pour l’entorse de cheville et la lombalgie aiguë.

Quels soins de kinésithérapie peuvent être réalisés en visio ?

De nombreuses pathologies peuvent être prises en charge en partie ou totalement à distance. Voici les situations dans lesquelles j’utilise le plus la téléconsultation :

Si vous avez un doute sur la possibilité de réaliser des séances à distance, demandez simplement l’avis d’un-e kinésithérapeute qui propose des téléconsultations ! C’est aussi dans son intérêt de vous dire avant la séance si une prise en charge à distance est possible, partiellement ou en totalité.

Quel remboursement pour une téléconsultation en kinésithérapie en France ?

Les téléconsultations en kinésithérapie peuvent être remboursées à 100 % par l’assurance maladie et les mutuelles, comme une séance de kiné en cabinet ou à domicile. Mais il y a 2 conditions :

  1. vous devez avoir une ordonnance pour des séances de kinésithérapie datant de moins d’un an ;
  2. vous devez avoir vu au moins une fois en face à face le kinésithérapeute qui délivre la ou les téléconsultations.

Si une de ces 2 conditions n’est pas remplie, vous ne serez pas remboursé pour une téléconsultation avec un kiné. Ni par la sécu, ni par les mutuelles. Le tarif est alors fixé librement par les kinésithérapeutes, puisqu’il s’agit un acte dit « hors nomenclature ».

Le remboursement d’une téléconsultation en kinésithérapie est possible uniquement si 1/ vous avez une ordonnance ; 2/ vous avez vu en vrai au moins une fois le ou la kiné qui fait la téléconsultation.

📚 Lire aussi : cotation des actes et bilans kiné.

Comment trouver des kinésithérapeutes qui pratiquent la téléconsultation ?

Que vous soyez patient-e ou kiné, vous vous demandez sûrement : quel est le moyen le plus facile pour pratiquer une téléconsultation en kinésithérapie ? Il y a 2 options :

Nous allons voir comment procéder et les avantages et inconvénients de chacune de ces solutions.

Passer directement par des kinésithérapeutes indépendants

Certain-es kinésithérapeutes proposent directement aux patient-es des téléconsultations. Ces consultations concernent au choix :

Avantages pour les patient-esInconvénients pour les patient-es
Pas d’intermédiairePas possible de choisir parmi un large choix de kiné sur « catalogue »
Ne nécessite pas de s’inscrire à une plateforme
Avantages et inconvénients pour les patient-es de suivre une téléconsultation avec un-e kiné sans plateforme de mise en relation

Les kinésithérapeutes vous envoie généralement un lien https:// pour vous connecter à l’heure de la visio ou de l’appel. La téléconsultation est sécurisée. Les kinésithérapeutes tout comme les autres professionnels de santé conventionnés avec l’Assurance maladie ont en effet accès gratuitement à un service leur permettant de proposer des téléconsultations sécurisées.

Les plateformes de mise en relation pour téléconsultation en kiné : comparatif et avis

Doctolib, Qare, Axomove, Hellocare, Clickdoc, Leah… Il existe de nombreuses plateformes qui visent à mettre en relation :

Avantages pour les patient-esInconvénients pour les patient-es
Possibilité de choisir parmi un large choix de kiné « sur catalogue », en théorieNécessite de s’inscrire à la plateforme
Manque parfois de transparence sur les prix et remboursement possibles
Avantages et inconvénients pour les patient-es de suivre une téléconsultation par une plateforme de mise en relation

J’ai effectué les démarches pour prendre un RDV sur la plupart des principales plateformes et aucune ne s’est démarquée. Elles sont toutes assez bien faites sur le plan de l’ergonomie.

Par contre, je trouve que les informations concernant les modalités de remboursement sont peu claires. Souvent, on est informé que la prise en charge est non remboursée uniquement après avoir cliqué sur un créneau pour prendre un RDV (Qare) voire même une fois le RDV prix (Click.

Doctolib énonce que la téléconsultation est remboursée, sans préciser pour quels praticien-nes c’est le cas sur cette page.

Certaines plateformes ne proposent pas la téléconsultation avec des kinésithérapeutes. Voici la liste des plateformes le proposant ou non, à jour en septembre 2021 :

PlateformeTéléconsultation avec des kinés
DoctolibNon
QareOui (non remboursé)
LeahNon
ClickdocOui (non remboursé)
AxomoveOui mais seulement pour les personnes dont les kinés proposent l’utilisation de l’application / si votre assurance propose ce service
HellocareOui (non remboursé)
Plateformes proposant ou non des téléconsultations avec des kinés

Le télé-soin est-il tout autant efficace que le soin en réel ?

Les études visant à évaluer l’efficacité et l’intérêt de la télémédecine datent déjà des années 1970 ! Le nombre de publications scientifiques sur la télé-santé a un peu accéléré dans les années 1990 (200 publications/an), puis vraiment dans les années 2010 (500 publications/an), et de manière exponentielle en 2020 avec l’épidémie à la Covid-19 (2 000 publications/an).

Évolution du nombre de publications scientifiques internationales sur la télé-santé et la télémédecine depuis les premières publications dans les années 1970

Comme cet article porte uniquement sur la téléconsultation par les kinésithérapeutes, j’ai consulté les publications qui portent spécifiquement sur ce sujet. Des milliers de publications existent sur la télé-réhabilitation (= la rééducation et les conseils de kinésithérapie en visio).

Trois choses sont intéressantes à questionner je trouve.

  1. Est-ce que les personnes ayant recours à la téléconsultation sont autant satisfaites que les autres ?
  2. Est-ce que ces même personnes vont aussi bien que les autres sur le plan de leur santé ? Ont-elles aussi bien récupéré que les personnes rencontrant les même problèmes, mais prises en charge en face à face ? Pour les maladies chroniques, leurs symptômes sont-ils de même intensité que des personnes prises en charge en kiné classiquement ?
  3. Ont-elles eu des effets secondaires liés à la téléconsultation qui ne seraient probablement pas survenus sans (retard ou erreur diagnostique, blessure, chute, etc.) ?

Sachez que l’intérêt et l’efficacité de la rééducation à distance a été étudié sur des milliers de patient-es, pour des pathologies très variées :

Il est difficile de tirer des conclusions générales en quelques lignes de l’ensemble de ces centaines d’études. Il faudrait regarder au cas par cas l’intérêt pour chaque pathologie.

Voilà cependant ce que conclut sur le télé-soin en rééducation une publication récente, qui a réalisé un panorama des différentes études sur la téléconsultation :

Telerehabilitation : generally equivalent to or yields better outcomes than in-personcare.

Shigekawa E et al. 2018

Traduction : la télé-réhabilitation donne des résultats équivalents voire meilleurs qu’en face à face.

Pour en savoir un peu plus, j’ai décidé de me focaliser sur les résultats des revues sur la télé-réhabilitation par la Collaboration Cochrane. Pourquoi ? Tout simplement car il s’agit des synthèses de la littérature de meilleur niveau de preuve. Durant plusieurs années, des chercheurs spécialisés collaborent pour rechercher et évaluer de manière très méthodique toutes les études sur un sujet. Ils publient ensuite une revue s’étalant en général sur 50 à 150 pages.

Voici les résultats des revues Cochrane en lien avec les téléconsultations qui peuvent être réalisées par des kinésithérapeutes :

PathologieEfficacité des téléconsultations par rapport aux soins en face à face
Maladies pulmonaires chroniquesLa télé-réhabilitation assurée par visio ou téléphone donne des résultats similaires à celles assurées classiquement en centre de réhabilitation respiratoire. Pas d’effets secondaires significatifs.
Accident vasculaire cérébral (AVC), quelques semaines ou quelques mois après l’AVCLes personnes ayant suivi des téléconsultations par visio ou téléphone plutôt que de la rééducation en présentiel sont autant autonomes dans leurs activités de la vie quotidienne. Pas d’effet secondaire grave.
Sclérose en plaqueLa télé-réhabilitation peut réduire l’invalidité à court terme et la gestion des symptômes tels que la fatigue. Les preuves sont plus limitées sur le long terme et sur la qualité de vie.
CancerLes appels téléphoniques apparaissent autant efficaces que les RDV en présentiel pour réduire les symptômes dépressifs, l’anxiété, la fatigue et la détresse émotionnelle.
Insuffisance cardiaquePas de différence sur les connaissances liées à l’insuffisance cardiaque, et probablement peu ou pas de différence par rapport au risque d’hospitalisation. Pas d’effets indésirables
Efficacité de la télémédecine par rapport aux prises en charge en face à face selon les revues Cochrane sur des pathologies prises en charge notamment par les kinésithérapeutes

J’ai enfin recherché des études plus spécifiques sur l’effet des téléconsultations pour les pathologies pour lesquelles j’ai le plus recours à la téléconsultation avec mes patient-es : les pathologies ou troubles musculo-squelettiques. Il s’agit particulièrement :

Mais aussi des conséquences de chutes et d’accidents ayant entraîné des fractures des membres supérieurs (fracture du trochiter, prothèse d’épaule, etc.) ou des membres inférieurs (clou gamma, fracture du fémur, fracture de la cheville, fracture de rotule, etc.), ou encore des opérations en cas d’arthrose de hanche ou de genou (prothèse de genou, etc.).

Pour moi, la téléconsultation a toute sa place dans ces pathologies. Elles nécessitent surtout une prise en charge active, basée sur la dispense :

Les prises en charge passives, centrées sur des mobilisations passives, des étirements par le kiné, le massage ou la physiothérapie (électrothérapie, application de chaud ou froid) n’ont jamais montré un intérêt lorsqu’elles sont testées dans des études cliniques. Or, les prise en charge en face à face encouragent ce type de prise en charge.

Mais est-ce que mon opinion est soutenue par les faits, par les études réalisées sur les téléconsultations pour ces pathologies ? Une récente revue de 2021 porte justement sur l’effet des téléconsultations en kinésithérapie, particulièrement dans les 3 domaines où il y a le plus d’études :

Voici ce que concluent l’équipe de recherche de cette revue :

Despite the contradictory results, telerehabilitation in physical therapy could be comparable with in-person rehabilitation or better than no rehabilitation for conditions such as osteoarthritis, low-back pain, hip and knee replacement, and multiple sclerosis and also in the context of cardiac and pulmonary rehabilitation.

Seron et al. 2021

En français : la téléconsultation en kinésithérapie pourrait être comparable en termes d’efficacité à la kinésithérapie en présentiel et meilleure que l’absence de rééducation pour la prise en charge de l’arthrose, des douleurs lombaires, des prothèses de genou et de hanche, de la sclérose en plaque ou de la réhabilitation cardiaque ou pulmonaire.

Même si les preuves sont encore de faible qualité, elles convergent dans le même sens : les prises en charge en kinésithérapie par téléconsultation, sans jamais poser les mains sur les patient-es, donnent d’aussi bons résultats que les prises en charge en face à face. Et ce pour toutes les pathologies où elles sont évaluées, et sur de nombreux indicateurs.

Conclusion : la téléconsultation en kinésithérapie est-elle faite pour moi ?

Vous êtes vraiment la seule personne à pouvoir vraiment répondre à cette question. Le but de cet article était de répondre à certaines interrogations fréquentes sur le télé-soin par les kiné. Mais absolument pas de convaincre de son intérêt.

Certaines personnes peuvent avoir trop d’a priori négatifs vis-à-vis de la téléconsultation. Mieux vaut dans ce cas s’abstenir d’y recourir, car on sait qu’un des éléments cruciaux d’une prise en charge kiné réussie est de répondre efficacement aux attentes des personnes. Difficile dès lors d’engager une rééducation à distance avec quelqu’un peu désireux de recourir à la visio pour sa rééducation.

En revanche, si votre opinion était déjà positive ou neutre vis-à-vis des consultations vidéo ou téléphoniques en kinésithérapie, j’espère vous avoir apporté assez d’éléments factuels à ce sujet.

Pour les kinés : comment je pratique la téléconsultation

Suite à une demande de plusieurs d’entre vous, voici quelques retours sur ma propre pratique de téléconsultation en tant que kiné.

Comment les personnes me trouvent ?

Les seules personnes avec qui je pratique la téléconsultation sont des personnes qui me découvrent par internet, par le biais de mon site. Elles ne sont pas dans ma localité géographique. Elles souhaitent avoir mon avis personnel sur leur situation, en discuter en direct avec moi.

Quels problèmes de santé ?

À titre illustratif, voici les problèmes pour lesquels j’ai été le plus sollicitée par les personnes qui en souffraient pour donner mon avis en téléconsultation :

Quels outils j’utilise ?

J’utilise Calendly en version gratuite pour la prise de rendez-vous en ligne. Certaines personnes me contactent par mail pour avoir plus d’infos, d’autres prennent rendez-vous directement.

J’utilise ensuite l’application MonSisra, gratuite pour les professionnels de santé, et sécurisée. Seulement sous Windows malheureusement. Cependant, cela ne fonctionne pas régulièrement, pour des raisons techniques. Je propose alors de basculer sur Whats’app (non sécurisé) ou simplement par téléphone, selon la préférence de la personne qui a pris rendez-vous.

Les personnes me paient par virement après la séance, plus rarement par Paypal. Je n’ai jamais eu de soucis pour le règlement. Je leur envoie par mail après la téléconsultation un mail récapitulatif, accompagné d’une facture et de mon RIB.

Je me tiens disponible pour leur répondre par mail à toute question dans le mois qui suit la téléconsultation (il y en a peu).

Je n’ai jamais utilisé de plateforme. Je préfère largement fonctionner de manière indépendante. Surtout, à ma connaissance, il y a beaucoup plus de kinés sui souhaitent faire des téléconsultations que de patient(e)s demandeurs. De plus, les tarifs ne me semblent pas attractif pour les kinés (20-25 euros les 30 minutes de présentiel, sans compter les 5-10 minutes qu’il faut avant-après de transition/problèmes techniques), ni pour les patient(e)s (qui ne peuvent pas être remboursés si on ne les a jamais vu en présentiel).

À quelle fréquence ? Quel tarif ?

Nous faisons une seule session d’1 heure, facturée 100 euros, sans remboursement possible.

Cette activité est très ponctuelle (max 2/3 téléconsultations par mois) , et je ne fais rien pour là développer plus. Je réponds parfois même aux patient(e)s qu’il vaut mieux qu’ils s’abstiennent de téléconsulter, car je ne pourrai sans doute pas répondre à leurs attentes.

Ma réponse à une personne qui sollicitait une téléconsultation

Est-ce que je recommande aux kinés de faire des téléconsultations ? Je n’ai pas d’avis sur la question : cela dépend de vos préférences personnelles, de vos souhaits potentiels de diversification, etc.

Kiné ? Ces articles pourront également vous intéresser :

Vous souhaitez être tenu au courant quand je publie de nouveaux articles ? Remplissez le formulaire ci-dessous :

📕 Sources 📕

Réglementaires et législatives

Arrêté du 3 juin 2021 définissant les activités de télésoin

Décret n° 2021-707 du 3 juin 2021 relatif à la télésanté

Scientifiques

Shigekawa E, Fix M, Corbett G, Roby DH, Coffman J. The Current State Of Telehealth Evidence: A Rapid Review. Health Aff (Millwood). 2018 Dec;37(12):1975-1982. doi: 10.1377/hlthaff.2018.05132. PMID: 30633674.

Cox  NS, Dal Corso  S, Hansen  H, McDonald  CF, Hill  CJ, Zanaboni  P, Alison  JA, O’Halloran  P, Macdonald  H, Holland  AE. Telerehabilitation for chronic respiratory disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2021, Issue 1. Art. No.: CD013040. DOI: 10.1002/14651858.CD013040.pub2. Accessed 19 September 2021.

Allida  S, Du  H, Xu  X, Prichard  R, Chang  S, Hickman  LD, Davidson  PM, Inglis  SC. mHealth education interventions in heart failure. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020, Issue 7. Art. No.: CD011845. DOI: 10.1002/14651858.CD011845.pub2. Accessed 19 September 2021.

Khan  F, Amatya  B, Kesselring  J, Galea  M. Telerehabilitation for persons with multiple sclerosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2015, Issue 4. Art. No.: CD010508. DOI: 10.1002/14651858.CD010508.pub2. Accessed 19 September 2021.

Ream  E, Hughes  AE, Cox  A, Skarparis  K, Richardson  A, Pedersen  VH, Wiseman  T, Forbes  A, Bryant  A. Telephone interventions for symptom management in adults with cancer. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020, Issue 6. Art. No.: CD007568. DOI: 10.1002/14651858.CD007568.pub2. Accessed 19 September 2021.

Laver  KE, Adey‐Wakeling  Z, Crotty  M, Lannin  NA, George  S, Sherrington  C. Telerehabilitation services for stroke. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020, Issue 1. Art. No.: CD010255. DOI: 10.1002/14651858.CD010255.pub3. Accessed 19 September 2021.

Seron P, Oliveros MJ, Gutierrez-Arias R, et al. Effectiveness of Telerehabilitation in Physical Therapy: A Rapid Overview. Phys Ther. 2021;101(6):pzab053. doi:10.1093/ptj/pzab053

Quitter la version mobile