Névralgie cervico brachiale (NCB) : durée,cause

infographie sur la durée de guérison d'une névralgie cervicobrachiale, le sport, les causes

On vous a diagnostiqué ou vous suspectez une névralgie cervico brachiale ? Vous vous demandez probablement quel est la durée de guérison habituelle de ce problème au cou et au bras ? Quelle en est la cause ? Si vous pouvez continuer à faire du sport, ou être en arrêt de travail ?

👉 Je réponds à certaines des questions que se posent le plus mes patient(e)s et les internautes sur la névralgie cervico brachiale (NCB). Comme à mon habitude, j’y réponds sur la base de :

  • mon expérience de kinésithérapeute depuis 2009 ;
  • mes recherches et lectures approfondies dans la littérature scientifique internationale (toutes les sources en fin d’article).

💬 Vous avez encore des questions auxquelles je n’ai pas répondu ? Laissez-les en commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Dernière mise à jour : septembre 2022

✨ Vous souhaitez être tenu au courant quand je publie de nouveaux articles, notamment sur le traitement de la NCB ? Renseignez votre mail ci-dessous :

Sommaire

Le contenu de cet article au format succinct en vidéo sur ma chaîne Redukadom

Quels sont les différents noms et symptômes de la névralgie cervico brachiale ?

Assurons nous d’abord que l’on parle bien de la même chose !

Définition de la névralgie cervico brachiale

On peut définir de deux façons la NCB :

  • selon la ou les structures anatomiques probablement responsable des symptômes et le type de lésion ;
  • selon les symptômes.

La névralgie cervico brachiale est probablement liée à une lésion, une irritation, une compression ou une inflammation des racines nerveuses provenant des vertèbres cervicales.

Nous verrons plus loin les symptômes de la NCB, qui peuvent aussi servir à là définir.

Les noms de la névralgie cervico brachiale

On appelle différemment la névralgie cervico brachiale. Tous ces termes renvoient cependant à la même chose :

  • sciatique du bras,
  • hernie discale cervicale,
  • radiculopathie cervicale.

Parfois, on parle de NCB C4, C5, C6, C7 ou C8 (ou une combinaison de ces chiffres et lettres). Cela précise la racine nerveuse cervicale que l’on pense être responsable.

Peu importe cependant : cela n’a pas un impact particulier sur les grandes principes de la prise en charge d’une NCB.

💡 Vous découvrez peut-être la NCB simplement depuis que vous êtes atteint, et ce mot vous fait peut-être un peu peur. Sachez cependant que c’est un problème bien connu de la plupart des professions de santé. Et qu’il s’agit d’un problème relativement « bénin » (ce qui n’empêche pas que ce soit parfois très embêtant et invalidant).

Les symptômes de la NCB

Souvent la NCB est définie seulement par rapport aux symptômes ressentis. Il s’agit d’une douleur qui irradie dans le bras (parfois seulement dans l’épaule, parfois jusque dans la main ou au bout des doigts). Voici les différents symptômes qui peuvent être ressentis en plus de la douleur ou de la gêne :

  • fourmillement, engourdissement (paresthésies) ;
  • perte de sensibilité (hypoesthésie) ;
  • vertiges.

Ces symptômes peuvent être ressenti d’un seul côté ou des deux côtés des membres supérieurs.

Elle peur parfois être confondue avec une tendinopathie (tendinite) ou un syndrome du canal carpien.

Le diagnostic est posé par :

  • votre médecin traitant, le plus souvent ;
  • votre kiné ;
  • plus rarement, un rhumatologue ou un médecin du sport.

Ces professionnels posent le diagnostic en vous posant des questions, en vous examinant, et en réalisant certains tests manuels, parfois dits neurodynamiques. Des examens complémentaires sont rarement utiles, sauf pour éliminer d’autres pathologies selon vos symptômes. (Thoomes 2018)

Lien entre arthrose cervicale et NCB

Il y a effectivement souvent un lien entre arthrose cervicale et NCB. L’arthrose est l’une des 2 causes les plus fréquentes de NCB, surtout chez les personnes de plus de 40/50 ans voire plus. (Physiopedia)

L’absence de lien entre NCB et cancer

Certaines personnes sont très inquiètes lorsqu’elles ont une radiculopathie cervicale (NCB). Elles pensent que cela peut être le signe d’un cancer. Parfois à cause de la douleur importante, ou de la perte de force.

En fait, dès qu’on a une pathologie qui nous inquiète, notre cerveau fait l’analogie avec un cancer. Et les recherches menées sur internet n’arrangent souvent pas les choses !

Pourtant, la NCB n’augmente absolument pas le risque de cancer. Il n’y a aucun lien entre NCB et cancer.

Les symptomes liés à la NCB ne suffisent pas pour faire l’hypothèse d’un cancer !

Quelle est la cause d’une névralgie cervico brachiale ?

La NCB survient souvent entre 40 et 50 ans, un peu plus souvent chez les personnes de sexe féminin. Elles est liée à une irritation des fibres nerveuses au niveau du cou, irritation due à :

  • la spondylose, une usure des os, des cartilages et d’autres tissus (chez les plus âgés), en lien avec l’arthrose ;
  • l’hernie discale (chez les plus jeunes).

(Physiopedia)

Fumer est un facteur de risque de NCB. D’autres facteurs de risque ont été suggérés mais on est moins sûr de leur lien :

  • porter souvent des choses lourdes ;
  • plonger souvent d’une planche de surf ou autre ;
  • jouer au golf ;
  • conduire des dispositifs qui vibrent.

(Iyer 2016)

Nombre de personnes se demandent si le stress, une cause psychologique ou la dépression peuvent causer la NCB. Aucun lien n’est établit à ce sujet dans la littérature scientifique internationale.

Même chose pour le travail sur ordinateur, qui peut cependant devenir plus difficile en cas de NCB.

Quelle est la durée d’une névralgie cervico brachiale ?

Voici l’évolution « moyenne » d’une névralgie cervico brachiale. Gardez bien en tête qu’il s’agit de l’évolution moyenne des gens incluent dans des études. Cela signifie que :

  • le délais est peut être plus long que dans la réalité (parce que les gens chez qui ça passe vite ne consultent pas) ;
  • cela peut aller mieux beaucoup plus vite, car vous pouvez faire partie de ceux à l’extrémité de la courbe, qui récupèrent plus vite !

Au début, la douleur est intense, et le retentissement négatif sur vos activités moyen.

4 à 6 mois après le début des symptômes, vous allez considérablement mieux.

Chez 83 % des personnes, la guérison totale survient 2 à 3 ans après le début des symptômes.

Même lorsque l’évolution est longue, il n’y a pas de séquelles.

(Wong 2014)

Courbe de gauss pour expliquer la durée de guérison moyenne après NCB
Cette courbe montre que toutes les personnes n’évoluent pas de la même façon. En haut en milieu, c’est l’évolution moyenne, décrite dans l’article. Mais il y a des gens à gauche qui récupèrent beaucoup plus vite, et vous en ferez peut-être parti (autant être optimiste !). Image : Wikimédia

Encore une fois, ce scénario est l’un des « pires » possible. Nous avons beaucoup d’exemples de personnes qui récupèrent beaucoup plus vite que cela. Non pas grâce à un traitement miracle, mais simplement parce que l’évolution est fluctuante selon de nombreux paramètres, difficiles à éclaircir. C’est ce qu’on va voir maintenant !

Sachez également que ces chiffres d’évolution s’accompagnent d’une bonne nouvelle : quoi que vous fassiez, vous irez mieux avec le temps. Même si vous ne changez rien à votre quotidien.

Il faut en moyenne 4 à 6 mois pour aller beaucoup mieux après une NCB.

Puis-je faire du sport malgré une NCB ?

Il n’existe pas d’étude portant spécifiquement sur la reprise du sport après NCB (ou le fait de continuer ou non le sport).

Il n’y a absolument aucune contre-indication formelle à pratiquer un sport avec une NCB. Autrement dit : vous pouvez continuer à pratique tous vos sports favoris.

Et notamment :

  • la course à pied,
  • la musculation,
  • le cyclisme.

La seule chose qui doit vous guider est votre douleur pendant et après vos séances sportives. Plusieurs scénarios sont possibles :

  • la douleur est la même pendant et après l’activité sportive qu’au repos. Dans ce cas, vous pouvez continuer à pratiquer librement ;
  • la douleur est un peu plus importante pendant ou après la séance, mais elle revient très vite (en quelques heures ou 1 ou 2 jours) à son seuil habituel. Vous pouvez continuer à pratiquer le sport, ou diminuer légèrement l’intensité ou la fréquence de pratique ;
  • la douleur est trop importante pendant ou après. Dans ce cas, diminuez de manière importante l’intensité ou la fréquence de pratique jusqu’à trouver un seuil tolérable. Puis ré-augmenter très progressivement au bout d’1 à 2 semaines.

Un des principaux rôles des kinésithérapeutes est justement de vous guider pour identifier le niveau d’activité physique ou sportive adapté, si vous n’y arrivez pas seul.

Peut-on être en arrêt de travail à cause d’une NCB ?

On peut être en arrêt de travail pour n’importe quel problème de santé ou pathologie. Donc on peut avoir un arrêt de travail à cause d’une NCB. Ce qui compte n’est pas la maladie en soit, mais son impact sur la vie professionnelle.

De nombreux paramètres vont être pris en compte :

  • le type de métier que vous faites et l’adaptation possible ou non de votre activité ;
  • les douleurs et gênes que vous ressentez pendant et après le travail ;
  • depuis quand vous avez des symptômes et leur évolution au cours de cette période ;
  • les habitudes de prescription d’arrêt de travail de votre médecin (les kinés ne peuvent pas prescrire d’arrêt de travail).

On peut parfois être en arrêt de travail à cause d’une NCB.

Peut-on déposer un dossier MDPH pour une névralgie cervico brachiale ?

Oui, c’est le même raisonnement pour un arrêt de travail ou un souhait de reconnaissance d’handicap : ce n’est pas la maladie qui détermine si on peut être en invalidité ou reconnu comme travailleur handicapé, mais ses conséquences sur la vie personnelle et professionnelle.

La nevralgie cervico-brachiale est un type de trouble musculo-squelettique (TMS), et certaines personnes sont en invalidité à cause de ces troubles. C’est le cas lorsque la NCB évolue depuis des années, que la plupart des options thérapeutiques possibles ont été explorées et que la gène fonctionnelle est très importante y compris pour les activités simples de la vie quotidienne (manger, s’habiller, conduire, etc.).

Cela reste très rare.

On peut parfois être en invalidité ou reconnu comme travailleur handicapé à cause d’une NCB.

Je suis en train de rédiger un article qui récapitule ce que l’on sait sur les traitements (kiné ou non) de la névralgie cervico brachiale.

✨ Cet article vous a plu, vous souhaitez être tenu au courant quand je publie de nouveaux articles, notamment sur le traitement de la NCB ? Renseignez votre mail ci-dessous :

Ces articles pourraient également vous intéresser :

👩‍⚖️ Déclaration de liens d’intérêt : aucun en lien avec ce sujet (si ce n’est que je suis kiné !).

📚 Sources

J’ai recherché les études les plus récentes et pertinentes dans la plus grosse base de données indexant des études en santé, la Medline (Pubmed). Il y a plus de 800 études parues sur la NCB.

Études indexées dans la Medline sur la NCB

Voici les études sur lesquelles je me suis appuyée pour rédiger cet article.

Pronostic, évolution

Wong JJ, Côté P, Quesnele JJ, Stern PJ, Mior SA. The course and prognostic factors of symptomatic cervical disc herniation with radiculopathy: a systematic review of the literature. Spine J. 2014 Aug 1;14(8):1781-9. doi: 10.1016/j.spinee.2014.02.032. Epub 2014 Mar 12. PMID: 24614255.

Sleijser-Koehorst MLS, Coppieters MW, Heymans MW, Rooker S, Verhagen AP, Scholten-Peeters GGM. Clinical course and prognostic models for the conservative management of cervical radiculopathy: a prospective cohort study. Eur Spine J. 2018 Nov;27(11):2710-2719. doi: 10.1007/s00586-018-5777-8. Epub 2018 Oct 16. PMID: 30327908.

Thoomes EJ, Scholten-Peeters W, Koes B, Falla D, Verhagen AP. The effectiveness of conservative treatment for patients with cervical radiculopathy: a systematic review. Clin J Pain. 2013 Dec;29(12):1073-86. doi: 10.1097/AJP.0b013e31828441fb. PMID: 23446070.

Diagnostic

Thoomes EJ, van Geest S, van der Windt DA, Falla D, Verhagen AP, Koes BW, Thoomes-de Graaf M, Kuijper B, Scholten-Peeters WGM, Vleggeert-Lankamp CL. Value of physical tests in diagnosing cervical radiculopathy: a systematic review. Spine J. 2018 Jan;18(1):179-189. doi: 10.1016/j.spinee.2017.08.241. Epub 2017 Aug 31. PMID: 28838857.

NCB et cancer

Huang YH, Hong CZ, Wu WT, Li KT, Chou LW. Brain meningioma with initial manifestation similar to cervical radiculopathy: a case report. Neuropsychiatr Dis Treat. 2014 Jun 25;10:1175-81. doi: 10.2147/NDT.S64192. PMID: 25028552; PMCID: PMC4077786.

Cause, épidémiologie

Article de Physiopedia

Iyer S, Kim HJ. Cervical radiculopathy. Curr Rev Musculoskelet Med. 2016 Sep;9(3):272-80. doi: 10.1007/s12178-016-9349-4. PMID: 27250042; PMCID: PMC4958381.

Publié par Nelly Darbois

J'aime écrire des articles qui répondent aux questions des internautes en me basant sur mon expérience et des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale. J'habite en Savoie 🌄❄️ où je travaille comme kiné et créatrice de contenu pour des revues scientifiques et des sites web.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :