Site icon Nelly Darbois, kinésithérapeute à St Alban Leysse et rédactrice

Entorse de cheville : durée, temps de guérison

entorse de cheville, durée, temps de guérison, infographie
Publicités

Vous avez une entorse de cheville, ou vous êtes (étudiant) kiné et vous vous interrogez sur certains aspects de la rééducation d’une entorse de ce type ? Vous vous posez très probablement des questions sur la durée, le temps de guérison du gonflement, de la douleur, de l’hématome, de l’immobilisation, de la marche avec béquilles, de l’arrêt de travail etc.

Kiné, je réponds à toutes ces questions fréquentes. Sur la base de mon expérience, mais aussi des études scientifiques publiées dans le monde entier sur le sujet. Vous devriez ainsi être plus serein pour la suite de votre convalescence 🙂 !

1/4 de toutes les blessures sportives sont des entorses de cheville (Palmer 2016). C’est donc un problème plutôt bien connu et étudié, comparativement à d’autres.

Dernière mise à jour : novembre 2022
Liens d’intérêt : ici

Sommaire

Entorse grave, foulure, ligament déchiré : durée d’évolution différente ?

Selon leur gravité, les entorses de cheville sont réparties en 3 groupes :

Peu importe quel ligament est atteint (interne, externe). Ce n’est pas ça qui détermine la « gravité ». Même si en théorie, moins il y a de ligaments atteints, plus vite vous récupérerez (Choi 2020), les données sont parfois contradictoires à ce sujet (Pepper 2008).

Nous disposons de peu de données empiriques sur l’évolution de la douleur, de l’œdème et de l’hématome après entorse de cheville. Et encore moins de données spécifiquement pour chaque stade d’entorse. C’est pour cela que les informations contenues dans cet article sont d’ordre général, quelque soit le stade de votre entorse.

Une règle générale cependant : toutes choses égales par ailleurs, les entorses de stade 1 vont récupérer plus vite que celles de stade 2 et 3 ; celles de stade 2 plus vite que celles de stade 3.

Mais les règles en médecine sont comme celles de la grammaire française : il y a toujours des exceptions, ou des variations selon différents paramètres, qu’on n’arrive pas forcément à identifier. Par exemple, l’évolution de la douleur n’est pas liée à la gravité de l’entorse !

Quelle est la durée du gonflement après entorse de cheville ?

Les inquiétudes au sujet du gonflement sont nombreuses. Plusieurs centaines de personnes consultent d’ailleurs chaque jour l’article que j’ai dédié au gonflement après une entorse de cheville.

Voici les principaux éléments à ce sujet :

  1. Le gonflement est du à une accumulation de liquides dans les différentes couches de tissus de la cheville. Il est lié à l’inflammation du ligament et des tissus autour. Cette inflammation permet de réparer les tissus abîmés. Elle amène dans la zone abîmée, via des liquides, toutes les substances nécessaires pour aider les structures abîmées à guérir naturellement au plus vite.
  2. En général, le gonflement est maximal dans les premiers jours qui suivent le traumatisme. Mais il peut rester relativement gros même 2 ou 3 mois après une entorse de cheville, même de stade 1. Ce signe isolé ne doit pas être source d’inquiétude. La cheville retrouvera au fil des mois ou années son volume habituel, même après une entorse sévère.
  3. Ce n’est pas parce qu’une cheville est enflée qu’elle gênera forcément pour reprendre la marche ou même le sport. Fait contre-intuitif : on constate que les personnes qui ont le plus d’œdème de cheville arrivent à faire autant de choses que celles qui en ont moins ou pas du tout.

Quelle est la durée de l’hématome après entorse de cheville ?

Un hématome, c’est tout simplement une accumulation de sang sous la peau. Au moment où votre cheville s’est déstabilisée, de tous petits vaisseaux sanguins (les capillaires) se sont rompus. Cela peut même arriver après une simple prise de sang : ce n’est pas du tout quelque chose de grave en soi.

L’hématome n’est pas directement visible. Ce qu’on voit en revanche souvent après une entorse, c’est l’ecchymose. Ou plus simplement : le bleu. Qui peut d’ailleurs se parer de différentes couleurs : jaune, violet, rouge, vert. C’est lié au fait que le sang ait quitté ses vaisseaux. Et c’est souvent cela qu’on cherche à faire partir.

Ces différents couleurs sont liées aux substances contenues dans l’hémoglobine, un élément du sang. Lorsqu’elle reste dans les vaisseaux sanguines, cela ne colorie pas la peau. Mais quand elle en sort, si.

Ecchymose après entorse de cheville, traduisant un hématome

En général, la peau est d’abord rouge, enflée et sensible. Puis les couleurs deviennent plus foncées. Souvent, l’ecchymose s’étend, sans que cela soit un signe de gravité si ce signe reste isolé.

L’ecchymose et l’hématome durent en général moins longtemps que l’œdème. Cela peut aller de quelques jours à quelques semaines, plus rarement quelques mois. Comme pour l’œdème, il s’agit d’une réaction « normale » due au petit traumatisme physique que vous avez eu. Cela ne signifie pas que vous avez une entorse plus grave.

Combien de temps dure la douleur après une entorse de cheville ?

Je reviens d’abord sur les causes de la douleur après entorse, avant d’aborder leur durée.

Pourquoi a-t-on mal après une entorse de cheville ?

La lésion ligamentaire de votre cheville va créer plein de touts petits débris de ligaments. Ce sont tous les minuscules fragments des fibres ligamentaires rompues.

Ces morceaux vont alors entrer en contact avec différentes substances chimiques. Une réactions chimique va en découler : c’est la réaction inflammatoire (Basbaum 2009).

La réaction inflammatoire va aboutir à de nouveaux composés chimiques. Ceux-ci vont activer des capteurs spécifiques présents dans le ligament de la cheville (les nocicepteurs). Ce sont ces capteurs qui vont transmettre l’information douloureuse au cerveau via les nerfs.

On appelle cette douleur survenant immédiatement après l’entorse de cheville la douleur aiguë. Si la douleur persiste au-delà de quelques mois, on parle de douleur chronique (c’est rare pour l’entorse).

La douleur immédiate après l’entorse est normale et utile. Elle vous force à mettre au repos votre cheville quelque temps. Ceci va permettre à votre corps de s’organiser pour que le ligament cicatrise au mieux.

Comment évolue la douleur ?

Les données disponibles sur la question de la durée de la douleur et l’entorse de cheville indiquent que (van Rijn 2008) :

Et rappelez-vous : il n’y a pas de lien entre gravité de l’entorse et durée de la douleur. Vous pouvez tout à fait avoir une entorse de stade 3 et faire partie des personnes qui n’ont presque plus de douleur au bout de 2 semaines 🦾 !

La douleur diminue rapidement les 2 premières semaines. 2 personnes sur 3 n’ont plus aucune douleur après un an maximum.

Pourquoi la douleur persiste parfois ?

En l’état des connaissances scientifiques, on pense qu’un ligament met entre 6 semaines et 3 mois pour cicatriser totalement (Hubbard 2008). Des douleurs qui persistent durant 3 mois peuvent donc s’expliquer au moins pour cette raison.

Passé ce délai de 3 mois, il existe plus d’une dizaine de raisons qui peuvent expliquer qu’une douleur après entorse de cheville persiste. Ces causes peuvent être classées en deux catégories :

Quelle est la durée de l’immobilisation (attelle, plâtre) après entorse de cheville ?

Tout dépend bien sûr de la gravité de l’entorse de cheville, et de s’il s’agit d’un premier épisode d’entorse ou non. Ainsi que de votre « profil » : souhaitez-vous reprendre au plus vite quitte à prendre un peu plus de « risque », ou préférez-vous jouer la prudence quitte à attendre plus longtemps que nécessaire ?

Le rôle des kinés et médecins est justement de vous accompagner dans ce processus de réflexion : il n’y a pas de durée minimale d’immobilisation qui convient à tout le monde.

Pour les entorses de stade 1, l’immobilisation a une visée surtout antalgique. Elle se fait généralement par une attelle/orthèse de type aircast (voire sans rien). Enlevée au bout de quelques jours, tout au plus quelques semaines.

L’immobilisation des entorses de stade 2 a deux objectifs :

L’attelle ou la botte de marche sont là encore gardées quelques jours, tout au plus quelques semaines. En général, elle est prescrite par l’équipe médicale des urgences ou le médecin que vous avez vu pour l’entorse. Elle s’achète dans un magasin de matériel médical, en pharmacie (souvent sur commande) ou par internet.

Elle est partiellement remboursée par la sécurité sociale et les mutuelles, à hauteur de quelques dizaines d’euros selon le modèle. À condition d’avoir une ordonnance d’un kiné ou médecin. Pour être remboursé par internet, il faut envoyer votre ordonnance au vendeur, qui vous renverra une feuille de soin. Demandez-lui bien avant s’il fait bien cela.

Attelle de type aircast
⭐⭐⭐⭐ 1250 avis
59,68
Botte de marche orthopédique
⭐⭐⭐⭐ 7 avis
113,69

Le plâtre est parfois mis en place pour les entorses de stade 3. Il sera gardé entre 3 et 6 semaines, après une radio de contrôle. En transition, une attelle pourra être proposée, ou une botte de marche orthopédique.

Stade de l’entorseDurée d’immobilisationType d’immobilisation
1 ou 2Quelques jours à 3/4 semaines, rarement 6 semainesAttelle
33 à 6 semaines, rarement plusAttelle ou plâtre
Durée d’immobilisation type selon la « gravité » de l’entorse

L’immobilisation dure souvent seulement quelques jours / 2 semaines pour une entorse de stade 1 ; 2/3 semaines pour une entorse de stade 2 ; 3 à 6 semaines pour une entorse de stade 3.

Combien de temps dure le port de béquilles ?

Pour les entorses de stade 1 et 2, la récupération s’étale sur quelques semaines. La marche est possible dès le premier jour avec des béquilles en posant le pied par terre, et les béquilles sont abandonnées au bout de quelques jours, en fonction des douleurs et du ressenti de stabilité ou non. La reprise de la course à pied est possible souvent dès 3 semaines après l’entorse, en reprenant bien sûr de manière très progressive et contrôlée.

Pour des entorses de stade 3, la marche est possible avec des béquilles le jour même. Mais il sera au début plus difficile de mettre beaucoup de poids sur le pied au sol. la reprise progressive des activités physiques autres que la marche possibles au bout de ces 6 semaines. Encore une fois, la reprise doit être très progressive et contrôlée. Les béquilles sont abandonnées progressivement plutôt au bout de quelques semaines (souvent 2/3, plus rarement 6/8 semaines).

Stade de l’entorseDurée des béquilles
1 ou 2Quelques jours à 3/4 semaines
33 à 6 semaines, rarement plus
Durée des béquilles selon le stade de l’entorse

Les béquilles sont conservée quelques jours à quelques semaines.

Quelle durée d’arrêt de travail après entorse de cheville ?

La durée d’arrêt de travail va surtout dépendre de votre activité professionnelle : nécessite-t-elle de beaucoup marcher ou d’être debout ? Certaines personnes n’auront pas besoin d’être en arrêt. Pour d’autres, un arrêt de quelques jours, voire quelques semaines sera nécessaire.

Il est possible d’en discuter avec votre médecin traitant, votre kiné et une personne de votre lieu de travail. (Les kinés ne peuvent pas prescrire d’arrêt de travail, mais peuvent faire des courriers pour appuyer une décision.)

L’Assurance maladie et la Haute autorité de santé éditent tout de même des recommandations de durée de travail à destination des médecins. Les délais indicatifs vont de 0 à 21 jours.

Durée type d’arrêt de travail après entorse de cheville. Source : ameli.fr

Un arrêt de travail est parfois prescrit pour une entorse de cheville, en général pour 3 semaines au maximum.

Quel temps de repos avant de reprendre toutes les activités ?

Voici un tableau qui récapitule les durées habituelles avant reprise de différentes activités.

ActivitéDélais
Vous pouvez reconduire votre voitureQuelques jours à quelques semaines
Vous pouvez refaire du vélo 2-3 semaines à 6 semaines
Vous pouvez reprendre la marche sur terrain instableQuelques semaines
Vous pourrez progressivement recourirQuelques semaines
Vous pourrez reprendre les autres activités sportives1 à 6 mois selon l’activité et son intensité
Vous êtes totalement guériQuelques semaines à quelques mois
Délais pour la reprise des activités

Cela peut être frustrant de ne pas avoir une idée plus précise du délais que « quelques semaines ». Cependant, il est difficile d’être plus précis sans connaître :

Dans les études publiées sur le sujet, certaines personnes s’estiment complètement guéries en 2 semaines… D’autres en 36 mois ! Cela fait, vous en conviendrez, deux grands extrêmes (Pepper 2008).

Les kinés ou médecins qui supervisent votre rééducation après entorse de cheville prendront en compte ces différents indicateurs pour vous accompagner dans la reprise progressive des activités.

Sachez également que vous avez encore plus de chance de mieux récupérer (Choi 2020) si :

En revanche, votre sexe, votre niveau d’activité antérieure et le job que vous exercez n’influencent a priori pas votre récupération.

Soyez optimiste : l’immense majorité des gens reprennent leurs activités après une entorse de cheville.

***

Vous voilà à la fin de cet article sur le temps de guérison après entorse de cheville. J’espère avoir répondu à vos principales questions. Si vous en avez encore, vous pouvez les laisser en commentaire, j’y répondrai autant que possible. Je vous souhaite une belle récupération et reprise de vos activités 🙂.

Vous pouvez également lire : durée de l’œdème après entorse de cheville.

📬 Vous souhaitez être tenu au courant quand je publie de nouveaux articles ? Remplissez le formulaire ci-dessous :

📚 SOURCES

Douleur : Basbaum, A. I., Bautista, D. M., Scherrer, G., & Julius, D. (2009). Cellular and molecular mechanisms of pain. Cell, 139(2), 267–284

van Rijn RM, van Os AG, Bernsen RM, Luijsterburg PA, Koes BW, Bierma-Zeinstra SM. What is the clinical course of acute ankle sprains? A systematic literature review. Am J Med. 2008 Apr;121(4):324-331.e6

Récupération : Sharma GK, Dhillon MS, Dhatt SS. The influence of foot and ankle injury patterns and treatment delays on outcomes in a tertiary hospital; a one-year prospective observation. Foot (Edinb). 2016 Mar;26:48-52. doi: 10.1016/j.foot.2015.12.001. Epub 2015 Dec 13. PMID: 26895255.

Gribble PA, Kleis RE, Simon JE, Vela LI, Thomas AC. Differences in health-related quality of life among patients after ankle injury. Front Sports Act Living. 2022 Aug 3;4:909921. doi: 10.3389/fspor.2022.909921. PMID: 35992155; PMCID: PMC9382240.

Choi WS, Cho JH, Lee DH, Chung JY, Lim SM, Park YU. Prognostic factors of acute ankle sprain: Need for ultrasonography to predict prognosis. J Orthop Sci. 2020 Mar;25(2):303-309. doi: 10.1016/j.jos.2019.04.012. Epub 2019 Jun 7. PMID: 31151752.

Sport : Steinberg N, Adams R, Ayalon M, Dotan N, Bretter S, Waddington G. Recent Ankle Injury, Sport Participation Level, and Tests of Proprioception. J Sport Rehabil. 2019 Nov 1;28(8):824-830. doi: 10.1123/jsr.2018-0164. PMID: 30300059.

Oedème : Pugia ML, Middel CJ, Seward SW, Pollock JL, Hall RC, Lowe L, Mahony L, Henderson NE. Comparison of acute swelling and function in subjects with lateral ankle injury. J Orthop Sports Phys Ther. 2001 Jul;31(7):384-8. doi: 10.2519/jospt.2001.31.7.384. PMID: 11451309.

Cicatrisation : Hubbard -Turner, Tricia & Hicks-Little, Charlie. (2008). Ankle Ligament Healing After an Acute Ankle Sprain: An Evidence-Based Approach. Journal of athletic training. 43. 523-9.

Douleur qui persiste : Pina, Matthew & Messina, James & Geaney, Lauren. (2021). Persistent Nerve Injury and CRPS After Ankle Sprains. Techniques in Foot & Ankle Surgery. Publish Ahead of Print.

Badekas, T., Takvorian, M., & Souras, N. (2013). Treatment principles for osteochondral lesions in foot and ankle. International orthopaedics, 37(9), 1697–1706

Arrêt de travail pour entorse de cheville. Ameli.fr

Séquelles, épidémiologie. Palmer-Green DS, Batt ME, Scammell BE. Simple advice for a simple ankle sprain? The not so benign ankle injury. Osteoarthritis Cartilage. 2016 Jun;24(6):947-8. doi: 10.1016/j.joca.2015.12.019. Epub 2016 Jan 8. PMID: 26778532.

Quitter la version mobile