Certolizumab pegol (Cimzia) : rémission et réponse précoce

Traduction d’une étude très récente (2014) qui traite de l’anti-tnf Cimzia contre la polyarthrite rhumatoïde.

Les résultats à court-terme au traitement par certolizumab pegol (CZP) prédisent les résultats à long-terme chez les patients en phase active de polyarthrite rhumatoïde : résultats des études japonaises.

 Objectifs. Une analyse post-hoc a été réalisée pour déterminer la relation entre le score au DAS 28 et son évolution aux résulats à long-terme des patients japonais après 1 an de traitement par CZP.

Méthode. Nous analyse inclut un essai de 82 patients traités par CZP 200 mg et méthotrexate (groupe J-RAPID) et un essai de 116 patients traités par CZP 200 mg sans autre substance ou avec des agents modificateurs de la maladie différents du méthotrexate (groupe HIKARI). Les taux de réémission et la variation au mTSS [Total Sharp Score modifié, une mesure qui évalue les variations au niveau de l’érosion osseuse et de la sténose de l’interligne articulaire aux rayons X] à 1 an ont été comparé au score au DAS 28 à la 12 ème  semaine du traitement par CZP.

Résultats. Après 1 an de traitement, 41.3% des patients du groupe J-RAPID étaient en réémission et 34.9% des patients du groupe HIKARI avec une amélioration du score DAS 28 à la semaine 12 supérieure ou égale à 1.2. En comparaison, les patients avec une amélioration du score DAS 28 inférieure à 1.2 à la semaine 12 ont eu moins de 7% de chance d’être en rémission et d’obtenir de grands changements du mTSS à 1 an.

Conclusion. La probabilité de rémission et de stoppage de l’aggravation des signes radiologiques était associée au résultat du DAS 28 à 12 semaines. Le score au DAS 28 à 12 semaines peut être bénéfique pour identifier les patients qui risquent de ne pas bien répondre à un traitement long de CPZ.

Référence : Mod Rheumatol. 2014 May 20:1-10. Early response to certolizumab pegol predicts long-term outcomes in patients with active rheumatoid arthritis: results from the Japanese studies. Takeuchi T1, Yamamoto K, Yamanaka H, Ishiguro N, Tanaka Y, Eguchi K, Watanabe A, Origasa H, Shoji T, Miyasaka N, Koike T.

 Lien

Publié par Nelly Darbois

Kinésithérapeute à domicile à Saint-Alban Leysse et ses environs (Savoie), rédactrice scientifique, journaliste santé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :