Comment devenir kiné en 2023 ? Guide complet

comment devenir kiné quand on est français ? Guide complet pour se former en france ou à l'étrangé

Vous vous demandez comment devenir kiné ? Le bac, les filières à suivre ? Ou après, les études, la formation accessible depuis la France ou à l’étranger (Belgique, Espagne, Allemagne, etc.) pour faire kiné ?

Vous trouverez dans cet article un guide complet et fréquemment mis à jour du parcours pour devenir kiné. Que vous soyez la personne qui souhaite être kiné, ou un de ses proches.

Pour concevoir ce guide, je me suis appuyée sur ma propre expérience (je suis kinésithérapeute diplômée d’État depuis 2012). Mais aussi des recherches poussées sur le net et dans les textes réglementaires. Car les modalités pour se former comme kiné changent souvent !

Vous trouverez toutes les sources sur lesquelles je m’appuie en fin d’article.

Bonne lecture !

♻️ Dernière mise à jour : décembre 2022.
👩‍⚖️ Déclaration de liens d’intérêts : aucun avec le sujet de cet article. Ma déclaration de liens d’intérêt complète est en mentions légales.

Sommaire

Quel cursus scolaire pour faire kiné ?

Pour devenir kinésithérapeute en France, il faut obtenir un baccalauréat (on verra plus loin quel type de bac il faut pour devenir kiné). Le cursus à suivre est donc assez classique :

  • maternelle et primaire ;
  • collège ;
  • puis lycée.

Il est impossible d’entrer dans une école de kiné sans le BAC (ou l’équivalent).

Quel bac pour devenir kiné ?

En théorie, vous pouvez avoir n’importe quel bac pour suivre des études de kiné. Même un BAC technologique ou professionnel. Et même un bac pro qui n’a rien à voir avec la santé, comme un Bac pro commerce.

Dans mon école de kiné, il y avait quelqu’un qui était auparavant paysagiste et qui avait eu un BAC pro en aménagement paysagers.

Comme souvent, il y a cependant la théorie et la pratique. Les études de kinés sont exigeantes et convoitées, et la plupart des étudiant(e)s kiné ont eu un bac général, souvent un bac scientifique avec une spécialité en sciences et vie de la terre, physique-chimie ou mathématiques.

Voici d’ailleurs des chiffres sur le taux d’acceptation en PASS et L.AS (les études supérieures à suivre pour être kiné en France) selon le bac d’origine :

quels bacs font les étudiants qui entrent en étude de kiné
Les filières L. AS et PASS sont celles qu’il faut suivre pour faire kiné. 4 % des élèves ayant eu un bac général vont en L.AS et 7% en PASS. Seulement 1% des élèves provenant d’un bac techno vont dans en L.AS et 1 % en PASS. Et ceux provenant d’un bac pro sont encore moins nombreux. Source : RERS 2021

Je n’ai pas trouvé de chiffres sur la réussite à l’entrée en école de kiné. Mais il me semble raisonnable de penser que la proportion de personnes provenant d’un bac professionnel ou technologique est encore plus faible. Car la première année de L. AS ou PASS est très sélective, et seule un petit pourcentage de personnes qui suivent cette première année d’étude sont intégrés en école de kiné.

Ceci dit, rien n’est impossible, et vous trouverez toujours des personnes qui défient les statistiques (je vous souhaite d’être de ceux et celles-là !).

Le baccalauréat recommandé pour suivre des études de kiné reste tout de même le bac général, avec une spécialité en math, physique chimie ou SVT.

Quelles études après le bac suivre pour être kiné ?

En 2015, un décret est sorti et a modifié de manière assez importante l’accès aux études de kinésithérapie en France. Le but était qu’il y ait moins de filières différentes.

Voici donc la description de la voie à suivre une fois que vous avez obtenu un BAC. Cela dure 5 ans après le bac.

École privée de kiné sans concours ?

En 2023, il n’est plus possible de préparer un concours d’entrée en école de kiné via une école privée, comme c’était le cas avant après le lycée. Cette filière a été supprimée. Ces écoles nécessitaient de toute façon de passer tout de même un concours.

Il existe cependant des formations privées en kinésithérapie dans d’autres pays qui ne nécessitent pas de concours d’entrée ou de sélection. La sélection se fait… sur l’argent, et le fait d’être prêt à étudier dans un autre pays, loin de chez soi. J’en dis plus dans la partie consacrée aux études de kiné à l’étranger.

En France, il n’y a pas de possibilité d’entrer en école de kiné sans concours d’entrée, même dans le privé.

Licence Accès santé / médecine (PASS / LAS)

Quelle est la première chose que vous devez faire après le BAC ? Rentrer dans une de ces 2 filières, au choix :

  • PASS : parcours d’accès spécifique santé (avant, PACES). À choisir dans ParcoursSup. Il faut choisir une majeure santé et une mineure d’une autre discipline (biologie, STAPS, droit, etc.).
  • L. AS : licence avec Option Accès santé. C’est une licence dans une autre discipline en majeure (droit, biologie, STAPS, etc.) avec une mineure en santé.

Ce sont les nouvelles voies d’accès aux études de santé (MMOPK) : médecine, maieutique (sage-femme), odontologie (dentiste), pharmacie, kinésithérapie.

Il faut être sélectionné. Soit simplement sur dossier, soit après un oral.

Souvent, les étudiant(e)s suivent en plus des tutorats voire des prépas privés lors de leur année d’étude en PASS ou L.AS pour maximiser leurs chances de réussite.

Si vous êtes admis, vous suivez donc 1 an d’étude dans une de ces 2 filières. À la fin de l’année, vous êtes intégré en première année d’école de kinésithérapie (qui s’appelle un IFMK : institut de formation en masso-kinésithérapie).

À condition de réussir cette première année et de faire partie des meilleurs. Car il y a un numérus clausus fixé chaque année par l’État pour le nombre de nouveaux étudiant(e)s en école de kiné, via un arrêté. Par exemple, pour l’année universitaire 2022-2023, le nombre sur toute la France était de 3031. Avec, par exemple, 20 places à La réunion, 6 en Corse, 205 en Occitanie, etc.

Si vous faites partie des 3031 meilleurs, vous intégrez alors un des 51 IFMK de France. Ils sont publics ou privés. Les frais de scolarité sont de 170 euros à 9 300 euros par an.

Vous suivez alors vos études de kiné durant 4 ans à l’école, en alternant cours à l’école et stages de plusieurs semaines à l’hôpital, en centre de rééducation ou en cabinet libéral. Il vous faut valider chaque année pour accéder à l’année d’après, et il est parfois nécessaire de redoubler. À la fin, vous passez votre diplôme d’État, en réalisant entre autres un mémoire en kinésithérapie.

ℹ️ Si vous échouez lors d’une première année de PASS, vous pouvez l’année d’après retenter votre chance via la L.AS. Mais l’inverse n’est pas possible.

Vous devez suivre une année de L.AS ou PASS très sélective. Si vous faites partie des meilleurs, vous suivez ensuite 4 années d’études en école de kinésithérapie, privée ou publique.

Licence de biologie pour devenir kiné ?

Comment faire kiné sans passer par médecine, ni la L.AS ?

Il existe effectivement une alternative à la PASS / L.AS pour intégrer une école de kiné : la licence STS (sciences, technologies, santé = biologie, physique, chimie, maths, etc.). Il s’agit de suivre une licence STS « normale » puis d’intégrer ensuite l’école de kiné en première année.

Mais là encore, c’est très sélectif. Toutes les licences STS ne proposent pas cette passerelle. Et il y a un nombre limité de places.

Il faut regarder le site de chaque université pour savoir si elle le propose et le nombre de places par année.

Par exemple, chez moi, c’est l’Université Savoie- Mont blanc. Il y avait 3 places pour un accès à l’école de kiné de Grenoble via la licence 1 de bio ou STAPS pour 2021.

Licence STAPS pour faire kiné ?

La dernière alternative à la PASS et L.AS pur suivre des études de kiné en France ? La Licence STAPS. Cela se passe de la même façon que pour la licence de biologie : très peu d’universités proposent cette passerelle et le nombre de places est très limité.

J’ai moi-même, après mon bac Scientifique en 2008, intégré une licence STAPS à l’UFRAPS de Grenoble. Je pensais pouvoir ainsi avoir moins besoin de travailler que par médecine, et continuer à faire pas mal de sport 🙂. J’ai choisit l’option kiné : les 12 premiers à l’issue de la première année de STAPS pouvaient intégrer l’école de kiné de Grenoble tout en poursuivant leur licence puis Master 1 en STAPS. J’ai finis 12ème/12 et j’ai donc pu intégrer l’école de kiné. Avec je crois en effet un peu moins de bachotage que par médecine.

comment faire kiné en France : guide étape par étape : avoir le bac, entrer en PASS ou L.AS ou fac de bio ou staps, faire 4 ans d'études à l'école de kiné. Coût total : 100 à 10 000 euros par an selon l'école. Cas particuliers pour les sportifs de haut niveau, malvoyants, diplomés médicaux ou paramédicaux, titulaires de licence staps ou master

Aller à l’étranger ?

Ces dernières années, de plus en plus de français(e)s suivent des études de kiné à l’étranger. Voici les chiffres donnés par l’Ordre national des kinés, qui étudient chaque année la démographie des kinés (chiffres de 2021) :

  • plus d’1 kiné sur 4 exerçant en France a été diplômé d’un autre pays ;
  • et 60 % des diplômés dans un autre pays de l’Union européenne sont français !

Le graphique ci-dessous montre que de plus en plus de kinés s’inscrivent au tableau de l’Ordre avec un diplôme obtenu à l’étranger. Et que plus de la moitié d’entre-eux sont français à la base.

Nombre de kinés qui travaillent en France et qui ont fait leurs études à l'étranger
Nombre de kinés inscrits à l’ordre des kinés en France avec un diplôme de kiné obtenu ailleurs qu’en France, selon leur nationalité d’origine. Source : CNOMK 2021

Il est en effet possible de travailler comme kiné en France avec un diplôme obtenu à l’étranger. En Europe ou même hors Europe. Mais il faudra pour cela passer une équivalence. L’équivalence peut nécessiter de :

  • remplir beaucoup de papiers administratifs ;
  • refaire des stages en France (parfois pendant plusieurs mois).

Cela dépend du pays dans lequel vous avez été formé, de la formation que vous avez suivi, des notes que vous avez eu, des stages que vous avez fait… C’est le Conseil national de l’Ordre des kinés qui décide de cela. En 2019, environ 70 % des personnes qui ont demandé une équivalence pour exercer en France l’ont obtenu (Cnomk, 2021).

Quels sont les pays où les français(e)s se forment le plus pour être kiné ? Le rapport démographique du CNOMK de 2021 nous donnent aussi de manière précise ces chiffres :

  1. l’immense majorité provient de Belgique ;
  2. suivie par l’Allemagne et l’Espagne ;
  3. puis d’autres pays de l’Union Européenne ;
  4. et seulement quelques dizaines par an ont eu un diplôme hors UE.
nombre de kinés en france qui ont eu leur diplôme à l'étranger, par pays
Nombres de kinés français qui ont le droit de travailler en France mais qui ont eu leur diplôme à l’étranger (alors qu’ils étaient français). Une couleur = un pays. En gris foncé, la Belgique. Source : CNOMK 2021

Études de kiné en Belgique

En Belgique, les étudiant(e)s ne sont pas recrutés en fonction de leurs résultats scolaires en première année, mais sur tirage au sort. Et cela est valable aussi pour les français(e)s qui souhaitent faire leurs études de kiné en Belgique.

Chaque année, il y a un nombre de place définit pour les non-résidents belges, dans chaque école. Vous trouverez des informations sur le site d’euroguidance-france (lien en fin d’article).

Les chances d’intégration sont aussi calculées et données : elles étaient de 18 à 49 % selon les écoles pour la rentrée 2022.

Faut-il devenir résident belge pour faire kiné en Belgique ? Non, pas forcément, puisqu’il existe un nombre de place pour les non-résidents.

Voici la procédure à suivre pour faire ses études de kiné en Belgique :

  1. obtenir le bac (par exemple en France) ;
  2. faire un dossier de demande d’équivalence de bac belge avant le 15 juillet (lien en fin d’article) ;
  3. déposer un dossier durant une courte période de 3 jours en août dans un seul établissement (Haute école ou Université), via le site internet de l’établissement chosit ;
  4. tirage au sort effectué début septembre. Si vous êtes tiré au sort, vous intégrez ensuite l’établissement pour 4 années d’études, alternant cours et stages ;
  5. une fois votre diplôme belge obtenue, vous devez demander auprès de Conseil de l’ordre des kinés une équivalence pour pouvoir travailler en France.

⚠️ Il existe en parallèle de cela des établissements privés qui proposent au français(e)s recallés de préparer un diplôme de masso-kinésithérapie européen en Belgique. Il faut être prudent face à ce type de proposition et se renseigner sur les possibilités d’équivalence derrière.

La formation en kinésithérapie belge « officielle » a bonne réputation en France. Les cours sont dispensés en français. Le prix (frais de scolarité) est de moins de 1 000 euros par an quelque soit l’école que vous choisissez.

Études de kiné en Espagne

Là encore, une bonne source d’information fiable est le site institutionnel d’euro-guidance (lien en fin d’article). En tapant des mots clés comme « étude kinésithérapie espagne », vous risquez de tomber sur des sites commerciaux des écoles qui peuvent manquer de transparence sur les différentes possibilités de se former en Espagne.

En Espagne, les études de kiné « officielles » permettent d’obtenir le Grado en Fisioterapia en 4 ans. Cette filière est très difficilement accessible pour les français(e)s, car très sélective. Les français(e)s qui se forment en Espagne le font par la voie privée, via des cursus parallèles.

Chaque organisme proposant ce type de formation a ses particularités : cours en espagnol, anglais ou en français, stage en Espagne ou en France, nombre d’heures de cours, etc. Il faut bien vous renseigner en amont sur ces modalités. Et demander :

  • le nombre d’étudiant(e)s qui vont au bout des 4 ans de formation ;
  • le nombre d’étudiant(e)s qui obtiennent l’équivalence pour travailler ensuite en France.

Ces formations privées sont en général assez chères : comptez facilement 8 000 euros/an de frais de scolarité, voire plus.

Études de kiné en Allemagne

La formation de kiné en Allemagne dure 3 ans. Elle est payante, elle est délivrée en allemand. Il suffit de postuler directement dans l’école qu’on souhaite intégrer.

Comme la formation ne dure que 3 ans en Allemagne (contre 5 ans en France) il faut s’attendre à devoir suivre d’autres stages pour obtenir l’équivalence française.

Là encore, le site d’euroguidance est un site d’information fiable et objectif. Vous tomberez aussi facilement sur un site en français sur les études de kiné en Allemagne. C’est le site d’une école qui propose justement au étudiant(e)s français(e)s de venir étudier dans leur école, située à Willstätt-Eckartsweier, à la frontière avec la France, à seulement 15 km de Strasbourg.

Les frais de scolarités sont assez élevés, entre 5 000 et 10 000 euros par an.

comment devenir kiné en France en se formant à l'étranger. Guide sur les études de kiné en Belgique, Espagne, Allemagne et dans les autres pays. Prix de la formation, langue

Études de kiné dans d’autres pays

D’autres pays de l’UE et hors UE proposent des formations de physiothérapie ou kinésithérapie pour les français(e)s. Le nombre d’équivalence pour travailler en France obtenu de personnes provenant de ces formations est très faible chaque année. Il est donc plus difficile de savoir en amont si la formation va bien se passer, et s’il sera possible de travailler en France après.

D’autant plus si vous vous formez hors de l’Union européenne : il faut souvent refaire la formation en France pour avoir le droit d’exercer.

Voici un récapitulatif de ces autres formations en kiné accessibles pour les français(e)s en dehors de la France.

PaysPrix / anDurée LangueSélection
Franceentre 300 et 9 000 euros5 ansfrançaisNombre de place limité : meilleurs de promos sélections en fin de première année
Belgique< 1 000 euros4 ansfrançaisTirage au sort, 19 à 49 % de chance d’acceptation
Espagneentre 5 000 et 15 000 euros4 ansEspagnol, français, anglaisDossier
Allemagneentre 5 000 et 10 000 euros3 ansAllemandDossier
Bulgarie12 000 euros4 ansAnglaisDossier + examen en biologie, anglais, chimie
Chypre10 000 euros4 ansAnglais ou grecDossier
Finlandeaucun3 ans 1/2AnglaisDossier, examen, test d’anglais
Irlande3 500 euros4 ansAnglaisDossier
Italie1 500 euros3 ansItalienDossier
Luxembourg10 000 euros5 ansAnglaisTest et entretien
Pays-Bas3 000 euros4 ansAnglaisExamen écrit et 2 entretiens
Pologne3 000 euros5 ansAnglais (niveau B2 requis)Dossier, examen en biologie, lettre de recommandation
Portugal5 000 euros4 ansPortugais et françaisProvenir d’une spécialité scientifique au lycée. Sélection sur dossier
République Tchèque9 000 euros3 ansAnglaisDossier, traduit en anglais
Royaume-Uni15 000 euros3 ansAnglaisDossier
Suisse15 000 euros (variable selon école)3 ou 4 ansFrançais, allemandDossier. Très sélectif
Danemark??Danois?
Hongrie7 000 euros4 ansAnglaisDossier et examens en anglais et biologie
Malte11 000 euros4 ansAnglais et maltaisDossier
Suède??Anglais?
États-Unis3 000 euros (variable selon université) jusqu’à 50 000 euros4 ansAnglaisDOssier
Comment devenir kiné en France… en se formant aussi dans d’autres pays. Tableau récapitulatif des alternatives. Source : euroguidance-france + recherches personnelles

Les prix indiqués sont ceux des frais de scolarité uniquement. Il faut rajouter tous ceux liés au transport (notamment pour aller sur les lieux de stage), au logement (idem pour les stages), à la nourriture. Ces frais dépendent aussi des pays : ils ne seront pas les mêmes en Bulgarie et au Luxembourg.

Renseignez-vous bien sur :

  • le pourcentage d’étudiant(e)s qui vont au bout de la formation ;
  • le pourcentage d’étudiant(e)s qui demandent et obtiennent l’équivalence pour travailler en France. Elle n’est jamais automatique.

Faire une reconversion professionnelle pour devenir kiné ?

J’ai prévu de faire un article spécifique sur les personnes qui souhaitent se reconvertir professionnellement comme kiné. Vous pouvez vous abonnez au site pour être averti des nouveaux articles :

Pour vous, il faudra aussi repasser par la case PASS ou L.AS (ou plus rarement licence STS ou STAPS).

Si vous avez une formation paramédicale, vous pouvez aussi intégrer des études de kiné via une filière spécifique : une passerelle. La sélection se fait sur dossier, à envoyer à l’IFMK de votre choix. Vous intégrez en généra la première année de formation, mais certaines unités d’enseignement peuvent être validées d’office.

Voici la liste des diplômes qui ouvrent la possibilité d’accéder directement en école de kiné, sans « concours », sur dossier (et oral) :

  • DE infirmier, pédicure-podologue, ergothérapeute, psychomotricien, manipulateur-radio ;
  • certificat de capacité d’orthophoniste ou d’orthoptiste ;
  • diplôme de formation générale en sciences médicales, maïeutiques, odontologiques ou pharmaceutiques ;
  • titulaires d’une licence STAPS ou STS ;
  • titulaires d’un diplôme de grade Master.

Tout comme si vous êtes sportif de haut-niveau. Vous pouvez candidater en première année d’école de kiné, avec sélection sur dossier.

Cas encore plus particulier : si vous êtes malvoyant, vous pouvez intégrer une école de kiné pour personnes déficientes visuelles.

Quelles études pour devenir kiné du sport ?

Légalement, le diplôme d’État (DE) de masseur-kinésithérapeute suffit tout à fait pour pratiquer comme kiné du sport. Dès que vous avez votre DE, vous pouvez donc travailler comme kiné du sport. En libéral ou en salariat, par exemple au centre de rééducation sportif de Cap Breton.

Beaucoup de kinés décident tout de même de suivre d’autres formations après le DE pour se spécialiser dans le sport. Mais ce n’est pas une obligation. Certaines formations se font à l’Université (par exemple, avec des Diplômes universitaires), d’autres se font via des organismes de formation continue de kiné, privés. Il y en a des centaines de différentes, rien que pour la kiné du sport !

En voici quelques-unes ; la liste est très loin d’être exhaustive !

  • DU de Kinésithérapeute du sport à l’UFRAPS de Nantes
  • Diplôme inter universitaire de kinésithérapie du sport à Rennes
  • Les formations des organismes Reathletic ou Kinésport

Et puis, peut-être que vous ferez comme moi ? J’ai fait des études de kiné pour être kiné du sport. À l’époque, je faisais beaucoup d’athlétisme, je ne me voyais absolument pas travailler avec d’autres personnes que des sportifs et sportives. Et finalement, j’ai décidé d’avoir une pratique généraliste de la kiné. J’ai travaillé un peu dans des clubs sportifs avec des sportifs de haut niveau, et avec des sportifs et sportives amateurs. Mais ce ne sont pas les prises en charge que je préfère.

Il existe des formations pour devenir kiné du sport une fois qu’on a le diplôme de kiné. Mais elles ne sont pas obligatoires pour travailler comme kiné du sport.

Comment devenir kiné facilement ?

Héhé, bonne question ! Vous êtes quelques dizaines à poser cette question dans votre moteur de recherche préféré chaque mois 🙂. Je vais essayer de vous répondre…

Déjà, il faut qu’on soit d’accord sur ce qu’on entend par facilement. Ça peut-être :

  • en mettant le moins de temps possible ;
  • en faisant le moins d’effort intellectuel possible ;
  • en suivant le moins d’heures de cours possible ;
  • en payant le moins cher possible ;
  • en allant se former le moins loin possible de chez soi.

C’est pour cela qu’il est très difficile de désigner UNE voie d’accès 10 fois plus facile qu’une autre pour tout le monde. Par exemple, si vous êtes bilingue en Espagnol, vous former en Espagne pourra être une bonne option. Mais pas si vous êtes archi nul en langue et que vous ne souhaitez pas du tout aller vivre plusieurs années dans un pays hispanophone…

Dans tous les cas, vous serez obligé d’aller en cours plusieurs heures ou dizaines d’heures par semaine, de réviser un minimum pour des examens. Et d’avoir des notes un minimum correctes pour valider votre année. Ce pendant plusieurs années. Le diplôme n’est jamais vraiment donné juste en payant, un minimum d’effort est à fournir 🙂 !

***

Normalement, avec cet article, vous avez tout en main (enfin, sous les yeux !) pour trouver le cursus qui correspond le plus à vos attentes. Encore des questions, un retour d’expérience à faire ? Rendez-vous en commentaire !

📬 Cet article vous a plu ? Vous pouvez vous abonner pour être informé des nouveaux articles :

Ces articles pourraient également vous intéresser :

  1. devenir kiné pédiatrique ;
  2. Combien gagne un kiné à l’hôpital ?
  3. signification de MKDE ?

📚 SOURCES

Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, ici

Les vœux d’orientation et propositions d’admission des nouveaux bacheliers. RERS 2021

L’entrée en étude de masso-kinésithérapie. Site de la Fédération nationales des étudiants masseurs-kinésithérapeutes, la FNEK

Arrêté du 1 juillet 2022 sur le nombre d’étudiants à accepter en première année d’école de kiné : legifrance.

Universités Savoie Mont Blanc. Accéder au études de kiné. Ici

CNOMK. Devenir kiné maintenant que la PACES n’existe plus. Ici

Démographie des kinésithérapeutes par le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeute. PDF de 2021

Euroguidance-france : informations pour les français(e)s qui veulent faire leurs études dans d’autres pays de l’union européenne. Là pour la Belgique. Pour la demande d’équivalence au bac belge, ici. Euroguidance pour les études de kiné en Espagne, en Allemagne.

Exercer une profession paramédicale en France avec un diplôme étranger obtenu hors de l’Union européenne sur service-public.fr (réponse : il faut refaire la formation en France avec éventuellement une diminution du temps de scolarité)

CNOMK. Guide de la mobilité internationale à destination des étudiant(e)s kiné et kinés diplômés en France. Ici

Kiné du sport : Réathlétic, Kinésport, DU Nantes, DIU Rennes

photo de nelly darbois, kinésithérapeute et rédactrice web santé
Rédigé par Nelly Darbois

J’aime écrire des articles qui répondent aux questions des internautes en me basant sur mon expérience et des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale.

J’habite en Savoie 🌞❄️ où je travaille comme kiné et communicante pour des revues scientifiques et des sites web.
Tous mes articles.

Publié par Nelly Darbois

J'aime écrire des articles qui répondent aux questions des internautes en me basant sur mon expérience et des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale. J'habite en Savoie 🌄❄️ où je travaille comme kiné et créatrice de contenu pour des revues scientifiques et des sites web.

4 commentaires sur « Comment devenir kiné en 2023 ? Guide complet »

  1. Merci pour cet article. Les informations données à nos jeunes sont tellement floues et disparates. Ma fille est en 1ere année PASS et justement on se pose beaucoup de questions. Si nous avions trouvé votre article avant on s’en poserait beaucoup moins.

  2. Bonjour merci de cet article très instructif et très clair.
    Même si en ce moment nous manquons de kiné n’y a t’il pas un risque de se retrouver d’ici 10 ans avec « trop de kinés en France  » ?

    1. Bonjour Muriel, merci pour votre retour !
      Toujours difficile de jouer les Nostradamus sur des sujets aussi peu prévisibles que l’évolution d’une démographie professionnelle, dépendante aussi des décisions politiques !
      Il me semble qu’une partie de chaque génération s’inquiète à ce sujet, notamment pour les kinés.
      Les chiffres actuels et leur tendance depuis 50 ans ne laissent rien présager de tel, je pense donc qu’il est plus raisonnable de partir sur l’idée qu’il y aura tjr bcp de travail pour les kinés dans 10 ans 🙂
      Bien à vous

Laisser un commentaire