Rédacteur web santé : en trouver un ou le devenir

redacteur web santé : en trouver un ou le devenir

Depuis plus de 10 ans, je suis (au début, sans le savoir !) « rédactrice web santé« . Cela signifie que j’écris des textes sur internet sur des sujets de santé, dans le but qu’ils soient vus et lus par le plus grand nombre possible d’internautes.

J’ai réalisé au fil des années que c’était une profession à part entière. Et que de nombreux internautes recherchent tous les jours des informations à ce sujet. Le plus souvent pour :

  • trouver un rédacteur web spécialisé santé pour créer du contenu pour leur propre site internet ou celui de leur entreprise ;
  • devenir rédacteur web santé, souvent dans le cas d’une reconversion professionnelle.

Je vous partage ici mon expérience pour vous aider dans cette quête, que vous souhaitiez trouver un professionnel ou vous-même le devenir 🙂. Pour répondre de la manière la plus fiable et précise possible à vos interrogations, je me base sur :

  • mon expérience dans la rédaction web SEO en santé depuis 2012 ;
  • mes lectures et recherches approfondies dans le web francophone et anglophone, et dans les publications académiques.

♻️ Dernière mise à jour : décembre 2022
Liens d’intérêts financiers : pas de lien financier direct en cours avec aucun des sites ou prestataires cités dans cet article. Déclaration complète en mentions légales.

Sommaire

Qu’est-ce qu’un rédacteur web ?

Voilà ma vision de ce qu’est un rédacteur web : j’espère que cette définition vous parlera !

Un rédacteur web, c’est quelqu’un qui écrit des textes qui seront diffusés sur un site internet. Le plus souvent sous la forme d’articles de blog. Mais pas seulement : ça peut-être aussi (par ordre de fréquence, à ma connaissance) :

  1. des fiches produits sur un site d’e-commerce (chose que je n’ai jamais souhaité faire) ;
  2. des pages de vente (landing-page) pour mettre en avant un service ou un produit et inciter les internautes à l’acheter (pas ma tasse de thé non plus) ;
  3. des pages pour d’autres rubriques d’un site internet (page d’accueil, qui sommes-nous, page de contact, etc.) ;
  4. des newsletters qui seront envoyées à une audience ciblée, par mail.

Quelles sont les grandes différences quand on écrit pour un site internet VS pour un magazine papier ? C’est la façon dont on structure et écrit les textes, afin qu’ils soient :

  • bien référencés par les moteurs de recherche (Google +++, mais aussi Bing, Duckduckgo, etc.) ;
  • agréables à lire par quelqu’un qui navigue sur son smartphone (80 % des internautes sur le site sur lequel vous êtes en ce moment, chiffre similaire sur beaucoup de sites) ou sur son ordinateur. On ne lit pas de la même façon un roman, un article de presse ou une page d’un site internet.

Un rédacteur web est quelqu’un qui écrit des textes qui seront lus par des gens naviguant sur internet.

Pourquoi des rédacteurs web spécialisés santé ?

Certains rédacteurs web sont généralistes. Il écrivent sur de nombreuses thématiques différentes : les banques, les assurances, les animaux, la santé, le jardinage, la parentalité, etc. Certains par choix ou par le hasard des choses se spécialisent dans un ou plusieurs secteurs.

Pour ma part, je suis rédactrice web spécialisée dans la santé.

Voilà selon mes recherches (à partir des mots clés les plus recherchés sur Google) les secteurs dans lesquels se spécialisent le plus les rédacteurs et rédactrices web, et dans lesquels il y a le plus de demande de rédacteurs spécialisés :

  • santé, bien-être ;
  • juridique, droit ;
  • sport ;
  • immobilier ;
  • voyage et tourisme ;
  • finance ;
  • énergie.

Outil utilisé : planificateur de mot clé Google (Keyword Planner).

ℹ️ Vous trouverez sur internet de nombreux articles qui vantent les mérites des rédacteurs webs « spécialisés ». Tout comme d’autres qui adulent plutôt les rédacteurs webs généralistes. Je vois des avantages et des inconvénients aux 2 et je pense qu’il n’y a pas lieu de trancher définitivement en faveur d’une sorte de rédacteur par rapport à une autre ! Ni en tant que rédacteur professionnel, ni en tant que professionnel qui cherche un rédacteur web.

Les rédacteurs web santé / bien-être vont écrire pour des clients très différents de ces secteurs :

  • des laboratoires pharmaceutiques et des entreprises commercialisant des dispositifs médicaux ;
  • des institutions sanitaires ;
  • des mutuelles ou autres prestataires d’assurances ;
  • des start-ups qui proposent des services, logiciels, applications ou produits à destination des professionnels de santé ou des patient(e)s ;
  • des organismes de formation continue en santé ;
  • des sites d’e-commerce ou d’affiliation qui vendent des produits de santé au sens large : CBD, correcteurs de posture, des brosses à dent, des pistolets de massage, etc. ;
  • des professionnels de santé ou du bien-être ;
  • des médias en ligne qui produisent du contenu santé comme Doctissimo ;
  • des blogueurs professionnels (je crois que c’est la seule catégorie de personne pour laquelle je n’ai jamais travaillé en rédaction web !) ;
  • etc. etc. ; la liste est quasi-infinie !

Certaines personnes préfèrent se tourner vers des rédacteurs ayant une expertise dans la santé car ils connaissent probablement mieux que les rédacteurs généralistes :

  • le vocabulaire, le wording, la terminologie dans le secteur de la santé ;
  • la réglementation par rapport à ce qu’on a le droit de dire ou non sur des produits de santé, ou ce que les professionnels ont le droit de dire ou non en termes de communication digitale ;
  • l’anatomie, la physiologie humaine. Pour éviter des contre-sens et erreurs grossières, bien expliquer de manière pédagogique les choses ;
  • la manière de trouver des informations fiables en santé : quels sites utiliser, comment accéder à des études cliniques et des articles scientifiques, comment les citer.

Les rédacteurs et rédactrice web spécialisés santé sont à ma connaissance souvent des personnes qui ont obtenu un doctorat en pharmacie ou en sciences, qui ont suivi des études vétérinaires, ou des professionnels de santé (médecin, infirmiers, pharmaciens…).

Les rédacteurs webs spécialisés santé sont sensés écrire du contenu plus fiable sur ce sujet, utiliser un champ lexical plus approprié, mieux citer leurs sources quand nécessaire, et éviter de dire des choses interdites par les réglementations française ou européenne.

Comment trouver un rédacteur web santé ?

Je comprends que vous vous posiez la question : il y a tellement d’options différentes qui s’offrent à vous ! J’essaie de vous éclairer à ce sujet en 2 temps : d’abord en vous présentant quelques critères à prendre en compte. Deuxièmement en vous présentant les avantages et inconvénients des différentes façons de trouver de nos jours un rédacteur web spécialisé santé.

Quels critères de sélection ?

Je vois 4 principaux critères : le prix, l’expérience passée du rédacteur, la façon dont vous souhaitez interagir avec le rédacteur, le statut (freelance ponctuel, freelance régulier, stagiaire, salarié).

💶 Le prix

Pour moi, le critère numéro 1 : le prix que vous êtes prêt à mettre. Clairement, il y a TOUS les prix. Pour un article de blog standard de 800 mots, avec un brief de votre part minimal (vous donnez par exemple simplement le sujet), vous pourrez payer pour un seul texte de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros. Et bien sur, ce tarif peut varier selon le volume que vous souhaitez : un seul texte, une seule fois, un texte par semaine pendant des mois, ou un gros volume d’un coup ?

Même si cela ne se vérifie pas toujours, plus vous paierez cher, plus vous pourrez aspirer à de la qualité. Comme pour l’achat d’un tee-shirt neuf : certains coûtent 5 euros, d’autres 200 euros. Il est probable que ceux à 200 euros soient de meilleur qualité et de meilleur standing, et que l’expérience d’achat, les a-côtés, soient meilleurs. Mais ce n’est pas une certitude absolue.

Il faut selon moi raisonner de la même façon pour la rédaction web.

🗒️ L’expérience passée du rédacteur web santé

Avant d’acheter un appartement sur plan, on peut décider d’aller visiter les derniers immeubles construits par le promoteur chez qui on souhaite acheter. Même si cela ne nous garantit pas que l’immeuble corresponde à notre attente (j’en ai fait l’expérience !), cela nous donne quand même un peu plus d’indices sur quoi nous attendre que le simple prospectus présentant ce nouvel immeuble.

Vous voyez sans doute où je veux en venir : les réalisations passées du rédacteur web santé sont ce sur quoi vous pouvez vous appuyer pour présager de sa prestation à venir. Pour cela, vous pourrez trouver selon l’endroit où vous cherchez un rédacteur :

  • des avis de clients précédents (par exemple sur les plateformes de mise en relation client-freelance) ;
  • le site web du rédacteur ou de l’agence ;
  • les articles en ligne qu’il a déjà écrit (et vérifier au passage s’ils sont bien référencés sur Google si c’est quelque chose qui a de l’importance pour vous).

Vous aurez ainsi un aperçu plus précis de ce à quoi vous pourrez vous attendre.

🙋🏻‍♀️ Le type d’interaction souhaitée avec le rédacteur

Est-ce que vous souhaitez traiter en direct avec le rédacteur ? Ou au contraire, vous préférez qu’il y ait un intermédiaire qui gère à peu près tout : vous fournissez simplement votre demande, et un intermédiaire fait en sorte que les textes collent à votre demande ?

Vous ne vous tournerez pas vers les mêmes endroits pour trouver un rédacteur dans un cas ou dans un autre.

🕊️ Le statut

Vous devriez déjà savoir si vous souhaitez quelqu’un :

  • en stage ou alternance ;
  • en salariat (CDD ou CDI) ;
  • en freelance ponctuel, pour une seule mission a priori ;
  • en freelance régulier.

Vous n’allez pas vous tourner vers les mêmes sites et plateforme en fonction de ce critère. Par exemple, mieux vaudra vous tourner vers les sites du type Indeed ou Linkedin pour trouver un stagiaire, un alternant ou un salarié. Pour les freelances, vous pourrez aussi choisir ces sites, mais les plateformes de mise en relation freelance/client devraient aussi pouvoir vous aider.

Les différents types de professionnels et plateformes

Vous savez mieux les critères qui ont de l’importance pour vous pour choisir votre rédacteur ou rédactrice web en santé ? C’est déjà une très bonne chose ! Voyons maintenant les principaux moyens de trouver un « bon » voire le « meilleur » rédacteur web (c’est-à-dire celui qui collera le plus à vos attentes).

Type de prestataireExemplesMon avis
Moteurs de recherche webGoogle, Bing, etc.Pourquoi pas mais ne vous jetez pas sur le premier rédacteur web santé venu sous prétexte qu’il est bien positionné. Peut-être qu’il délègue. Renseignez-vous bien sur la qualité à en attendre.
Réseaux sociauxLinkedIn, Instagram, FacebookFastidieux selon moi de trouver quelqu’un de fiable tellement il y a de tout ! Sites pas très ergonomiques pour la recherche de freelances. Si vous faites un post, vous aurez beaucoup de propositions, mais pas certains que vous trouviez votre « perle rare ».
Plateformes low-costRédacteur, Textbroker, Scribeur, TextMaster, 5euros, Fiverr, Upwork, Codeur, etc.Si vous privilégiez la quantité à la qualité.
Si cela ne vous dérange pas de passer un peu de temps à faire des briefs précis (nombre de mot, SEO ou pas, mots clés, etc.).
Si cela ne vous dérange pas d’avoir un intermédiaire.
Plateformes de freelancesMalt, CremdelacremeJ’aime bien. Ma préférence pour Malt.
Il faut accepter l’idée de payer une commission pour la mise en relation.
Agences webTrès nombreuses ! 2 pour lesquelles j’ai travaillé en freelance : DigiSanté (très bon souvenir, je recommande) et Antipodes médicalSi vous êtes prêt à payer un peu plus que ce que vous paierez pour la même prestation avec un rédacteur indépendant. Souvent moins de risque d’être déçu du résultat si c’est une agence « renommée » mais il faudra mettre le prix et ne pas forcément être pressé. Plus intéressant si vous souhaitez être accompagné pour d’autres choses que seulement la rédaction
Sites de recherche d’emploi pour laisser une annonceLinkedin, Indeed, Pole-emploi, etc.Surtout pour des recherches de salariat, mais aussi pour des recherches de freelance pour du régulier. Vous aurez sans doute beaucoup de CV et vous devrez passer du temps à faire le tri.
Bouche à oreille
Selon mon expérience, souvent une valeur sûre !
Intelligence artificielleWord A.I, ProWritingAid, etc.Intéressant selon votre domaine, mais prévoir tout de même un temps conséquent de travail de votre part pour chaque texte (consignes et reprises derrière).
Qui contacter pour trouver un rédacteur web santé ?

Vous êtes un peu perdu avec toutes ces options ? Voilà comment je vous recommande de procéder :

  • vous avez déjà en tête un rédacteur web spécialisé santé ? Soit par votre veille sur les réseaux et internet, soit par le bouche à oreille : foncez vers cette option. Si la prise de contact se passe bien, ne perdez pas plus de temps à chercher LA bonne personne ;
  • vous avez un tout petit budget (quelques dizaines d’euros par article voire moins ?). Rendez-vous sur les plateformes low-cost. Je vous recommande rédacteur.com (où j’étais à mes débuts), la plus chère cependant des low-cost. Sinon c’est 5euros ;
  • vous avez un budget « normal », vous privilégiez la qualité à la quantité ? Rendez-vous sur Malt (où je suis aujourd’hui). Tapez rédacteur santé dans la barre de recherche.

Je recommande les agences uniquement pour les personnes qui ont besoin d’être « prises en main » de A à Z, qui souhaitent déléguer beaucoup de choses, et pas que la rédaction web.

Comment devenir rédacteur web santé ?

Vous n’êtes pas à la recherche d’un rédacteur web santé, mais vous souhaitez plutôt le devenir ? Ou développer votre activité de rédaction web spécialisé santé ? Je vous donne quelques pistes si vous êtes dans cette situation, toujours basée sur ma décennie d’expérience !

Faut-il suivre une formation de rédacteur web ? Laquelle ?

Je suis assez mal placée pour vous conseiller à ce sujet puisque j’ai volontairement appris en autodidacte. Il y a déjà tellement de contenus gratuits en anglais et français sur le sujet. L’intérêt des formations en rédaction web selon moi :

  • vous gagnez du temps par rapport à si vous alliez chercher les informations par vous même à droite à gauche. Tout est concentré au même endroit ;
  • cela vous engage et vous incite plus à vous former ;
  • cela peut vous ouvrir un nouveau réseau professionnel.

Et les inconvénients que j’y vois :

  • le prix (surtout si vous ne pouvez pas la payer par le CPF ou pôle-emploi). Vous pouvez mettre du temps à rentabiliser cet investissement derrière ;
  • il n’existe pas à ma connaissance de formation rédaction web spécialisée santé ;
  • beaucoup de formations contiennent beaucoup de blabla théorique (retours que j’ai eu, et mon appréciation des descriptifs de formation). Le ratio temps passé/ compétences acquises n’est pas forcément très favorable selon moi. Mais vous pouvez aussi perdre beaucoup de temps en zonant sur internet si vous décidez de vous former par vous même !

La formation de rédaction web généraliste de Lucie Rondelet est à ma connaissance celle qui fait un peu autorité, car l’une des plus anciennes. J’ai eu autant de retours positifs que négatifs à son sujet. À ce jour, je ne suis pas en mesure de vous recommander une formation plutôt qu’une autre, je ne me suis pas assez penchée sur le sujet !

formation redaction web lucie rondelet
Quelqu’un qui utilise comme argument le fait d’avoir suivit une formation spécifique pour mettre en avant ses services de rédaction. Personnellement, je ne pense pas que cela soit quelque chose qui garantie de la qualité derrière ! Source : Malt

Est-ce que se former « officiellement » est indispensable pour réussir, sortir du lot ? Je suis un contre-exemple. Et j’ai croisé sur mon chemin beaucoup de personnes ayant suivi des formations n’ayant jamais réussi à vivre de cette activité.

Se former officiellement n’est donc ni un pré-requis indispensable, ni une garantie de travail à la clé derrière.

Y a-t-il vraiment des débouchés dans la rédaction web santé ?

Vaste question… Je pense qu’il faut comparer à d’autres professions pour se faire une idée plus précise et lucide. Par exemple, il est évident qu’il y a beaucoup plus de débouchés pour des jobs d’aide-soignant, d’infirmier ou de kiné que pour ceux de rédacteur web dans la santé.

Un petit tour sur Pole-Emploi ou Indeed vous convaincra. Tapez « rédacteur web » (sans même préciser santé) et comparez le nombre de résultat par rapport à quand vous tapez « aide-soignant ». À l’heure où j’écris ces lignes, c’est assez parlant :

  • 86 offres de rédacteur web sur Pole-emploi ;
  • 16 538 offres d’aide-soignant sur Pole-emploi !

Soit 192 fois plus d’offres d’aide-soignant !

Sans compter que la plupart des offres sur Indeed sont des offres pour des stages… parfois non rémunérés !

Si vous allez faire un tour du côté des plateformes pour freelance, vous verrez que la concurrence est rude. Et des personnes résidant dans des pays où la vie est moins chère qu’en France, et qui ont le français comme langue maternelle (comme à Madagascar, dans certains pays d’Afrique, etc.), sont aussi de sérieux et sérieuses concurrents, qui ne travaillent pas pour les mêmes tarifs.

Donc des débouchés, oui, mais énormément moins que dans d’autres secteurs ! Particulièrement si vous cherchez à être salarié.

Comment trouver du travail comme rédacteur web santé ?

Je créerai sûrement du contenu spécifique sur ce sujet, car c’est sûrement le plus difficile. Quelques pistes en attendant.

Salarié

Tapez à toutes les portes :

  • candidatures spontanées et personnalisées à des grandes entreprises « santé » ou des grandes agences de communication. Par mail ou en vous présentant physiquement. Ou « au culot » auprès des directeurs de communication que vous pouvez suivre sur les réseaux ;
  • réponse à des appels à candidature via Linkedin, Indeed, Pole-emploi, et tous les sites que vous trouverez !
  • Veille sur les réseaux sociaux (particulièrement Linkedin).

Et ne désespérez pas si cela prend du temps : cela peut finir par payer ! Il s’agit cependant de conseils très théoriques car je n’ai jamais cherché de poste en salariat comme rédactrice web santé.

Indépendant / freelance

Plusieurs options là aussi s’offrent à vous, en fonction de vos préférences personnelles. Il faudra sûrement opter pour plusieurs d’entre-elles (ce que j’ai fait au début) :

  • prospection par mail (si possible personnalisés) auprès d’entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler, d’institutions, de directeurs et directrices de communication, d’agences web (locale ou sur votre thématique), de gros médias, de professionnels. Par téléphone, je trouve cela trop intrusif ;
  • création de profils détaillés sur des plateformes (Malt, 5euros, Rédacteur, etc. ; voir ma liste de plateformes de rédaction web santé) ;
  • inbound marketing : vous créez du contenu sur votre propre site internet ou sur vos propres réseaux sociaux pour que les clients viennent directement à vous. Cela peut prendre beaucoup de temps à fonctionner, mais c’est très agréable lorsque ça marche !
  • Veille sur Indeed, LinkedIn : il y a régulièrement des missions pour des freelances en rédaction web. Mais vous serez loin d’être le ou la seule à postuler !

Mettez en avant vos expériences passées de rédaction (même si c’était dans un cadre purement bénévole) plutôt que vos diplômes.

Ce n’est pas l’étape la plus agréable, mais on est tous et toutes obligé d’y passer !

Quel est le salaire d’un rédacteur web santé ?

Derrière cette question se cache souvent : est-ce qu’un rédacteur web santé gagne plus qu’un rédacteur généraliste ? Il n’existe pas de statistiques ou chiffres officiels de qualité à ce sujet.

Voici un moyen d’avoir une idée selon moi de la chose.

Je suis allée regarder le tarif journalier brut sur Malt des 6 premiers rédacteurs qui sortent lorsque je tape « rédacteur web santé ». Il est en moyenne de 262 euros brut. Si je fais la même chose pour « rédacteur web » tout court, on est à 218 euros brut. Sur la base de cette estimation, un rédacteur web santé gagne 17 % de plus qu’un rédacteur web généraliste

Bien sûr, cela nous donne une vague idée des choses seulement, il y a plein de biais pour cette estimation. Cela donne tout de même des pistes.

Vous verrez qu’en faisant les mêmes calculs sur des sites comme 5euros, la différence est moins nette. Même chose si vous comparez des offres d’emploi de salarié.

Quant à vous donner une idée précise de salaire mensuel de rédacteur web santé, je ne m’y aventurerais pas, la fourchette est TRÈS large. Beaucoup de posts en salariat sont des stages rémunérés au minimum légal ; pas mal des CDD ou CDI au SMIC. Plus rarement, des postes autour des 2000 euros net mensuels, pour des personnes avec plus de 10 ans d’expérience, notamment en agence.

En freelance, je connais des gens qui travaillent pour l’équivalent d’1 euro net de l’heure (voire moins…). Et d’autres qui touchent 5 000 euros net mensuels avant impôt et lissé sur l’année (avec tout de même beaucoup de travail).

Ma propre expérience de rédactrice web santé

J’ai toujours aimé écrire, bien que je n’étais pas particulièrement douée pour la chose. Ado puis jeune adulte, j’ai écrit et publié des chroniques de mes lectures sur critiques-libres.com (plus de 500 !). J’adorais aussi créer des sites internet en html sur un bloc-notes sur mon premier ordinateur (on était au début des années 2000, WordPress n’existait pas encore, il fallait coder !).

Un des métiers que j’ai souhaité faire enfant était journaliste sportive. Et j’ai finalement choisit de plutôt faire kiné parce qu’il y avait a priori beaucoup plus de débouchés que pour journaliste (ce qui s’est avéré vrai).

Durant mes études de kiné, j’ai passé beaucoup de temps sur mon mémoire de recherche en kinésithérapie. Cela m’a permis d’acquérir des compétences assez pointues en recherche d’informations fiables et rédaction scientifique. Et surtout, j’étais passionnée par ces deux domaines (c’est toujours le cas !).

J’ai ouvert un site wordpress où j’utilisais ces nouvelles compétences pour aider les personnes qui cherchaient des informations fiables sur l’hyperhidrose (la maladie qui provoque une transpiration excessive). Aujourd’hui, ce site existe toujours. Il est devenu une source de revenus complémentaires (via l’affiliation et des téléconsultations). Je me suis donc formée sur le tas au développement web, au marketing digital, au référencement naturel, aux réseaux sociaux, au copywriting, au storytelling. En parfaite autodidacte, sans jamais suivre de formation dédiée au sujet. Simplement en lisant beaucoup (surtout en anglais) et en expérimentant.

J’ai aussi rejoint quelques années une association, le Cortecs, qui enseigne et crée du contenu sur l’esprit critique. J’ai par ce biais rencontré des personnes formidables. Et notamment des développeurs web aguerris, qui m’ont aussi transmis un peu leurs connaissances.

Toutes ces activités de rédaction étaient à l’époque purement bénévoles. En parallèle, j’exerçais la kinésithérapie. J’ai arrêté un an d’être kiné pour suivre un Master en Pédagogie et communication en santé, en 2018, dans le but initialement de poursuivre sur un doctorat.

Alors que j’hésitais à me lancer dans une thèse, j’ai découvert que l’on pouvait être rémunéré pour écrire des articles. Et sans forcément devoir « vendre » des choses, ou rédiger des titres « putaclics ». Cette perspective m’attirait plus que la voie académique, pour plein de raisons.

rédactrice web santé qui fait du skating en Savoie !
Un des petits plaisirs très cliché de la rédactrice web freelance : pouvoir profiter de sa région en semaine lorsque les conditions météo sont parfaites, comme ici lors d’une session de skating dans ma belle Savoie. Dans un autre registre, une liberté de plus que me permet le cumul de mes 2 activités pro : pouvoir suffisamment bien gagner ma vie et être suffisamment épanouie pour pouvoir donner 10 % de mes revenus nets après impôt à des associations comme Against Malaria Foundation (une des assos humanitaires qui utilisent le mieux les ressources qu’on lui donne pour les bénéficiaires).

J’ai donc décidé d’exercer depuis 2019 deux professions, complémentaires : la kinésithérapie et la rédaction web en santé. J’ai rapidement eu des clients, ponctuels et réguliers, et affiné de plus en plus ce que je souhaitais faire et à quel prix. J’ai aussi crée ce site sur lequel vous êtes actuellement, kinedarbois.fr, qui reçoit environ 60 000 visites/mois (j’en dis plus à ce sujet ici).

Aujourd’hui, je pourrais parfaitement vivre uniquement de la rédaction web et scientifique. Mais je conserve à temps partiel mon activité de kiné à domicile, qui m’apporte des choses différentes.

Mes services de rédaction web en santé

J’exerce aujourd’hui professionnellement la rédaction web en santé principalement pour mes propres sites : kinedarbois.fr et observatoire-hyperhidrose.fr. J’ai aussi quelques clients pour qui j’écris ponctuellement ou régulièrement des articles optimisés SEO sur des sujets de santé, le plus souvent en B2B (pour les professionnels). Ce sont souvent des prestataires de service pour les professionnels de santé.

Mes clients souhaitent aussi parfois faire appel à moi pour des textes qui n’ont pas vocation à être sur internet : c’est dans ce cas principalement pour des revues scientifiques.

Je suis également consultante pour des entreprises ou professionnels de santé qui souhaitent bénéficier de mon expertise dans le secteur de la santé ou en référencement naturel. Tout comme pour des particuliers, personnalités ou professionnels qui souhaitent développer leur présence sur Wikipédia.

***

C’est tout ce que je voulais vous dire aujourd’hui au sujet de la rédaction en santé sur le web. J’ai prévu d’écrire d’autres articles à ce sujet ; vous pouvez vous abonner au site si vous souhaitez être informé des nouveaux :

Je réponds aussi avec plaisir à vos questions, remarques ou partages d’expérience en commentaire !

Belle continuation à vous dans vos projets !

📚 Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

photo de nelly darbois, kinésithérapeute et rédactrice web santé
Rédigé par Nelly Darbois

J’aime écrire des articles qui répondent aux questions des internautes en me basant sur mon expérience et des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale.

J’habite en Savoie 🌞❄️ où je travaille comme kiné et communicante pour des revues scientifiques et des sites web.
Tous mes articles.

Publié par Nelly Darbois

J'aime écrire des articles qui répondent aux questions des internautes en me basant sur mon expérience et des recherches approfondies dans la littérature scientifique internationale. J'habite en Savoie 🌄❄️ où je travaille comme kiné et créatrice de contenu pour des revues scientifiques et des sites web.

2 commentaires sur « Rédacteur web santé : en trouver un ou le devenir »

  1. Bonjour, je lis depuis quelques temps vos articles sur la kiné, toujours très bien documentés. Cet article est différent mais m’a aussi beaucoup intéressé ! Je vous ai découvert sur youtube. Merci à vous pour ces articles de qualité !

Laisser un commentaire