Kinésithérapeute pédiatrique : qu’est-ce que c’est et comment trouver

info kiné pédiatrique

Vous recherchez des informations sur la kiné pédiatrique ? Que vous soyez parent d’un enfant ou bébé ayant besoin de séances de kiné, ou vous même kinésithérapeute, cet article devrait apporter des réponses à vos questions 🙂 !

Tous les kinésithérapeutes sont formé-es lors de leur formation initiale à la prise en charge des nourrissons et des enfants. Certain-es prennent en charge cependant plus volontiers les petit-es patient-es.

👩🏾‍🍼👨🏻‍🍼 Si vous êtes parent, vous vous demandez sûrement quels sont les problèmes de santé les plus souvent pris en charge en kinésithérapie pédiatrique et comment trouver des kinésithérapeutes spécialisés en pédiatrie ?

👨‍🎓 Si vous êtes étudiant-e ou kinésithérapeute diplômé d’état, vous vous demandez plutôt les études, la formation kiné pédiatrique à suivre, le salaire d’un kiné pédiatrique ? Comment devenir kiné pédiatrique ? Où encore où travailler et comment développer une patientèle pédiatrique en libéral ? Comment avoir un cabinet kiné pédiatrique ?

Je réponds à toutes ces questions en me basant sur :

  • mon expérience de kiné, notamment en pédiatrie (en centre hospitalier, en institut d’éducation motrice et en libéral, notamment en lien avec un Centre d’accueil médico-social précoce CAMSP) « kine pedia » dans le jargon 🙂 ;
  • mes recherches approfondies sur le web et dans la littérature scientifique et professionnelle si nécessaire.

Encore des questions ? Consultez ma FAQ sur la kiné pédiatrique en fin d’article, ou posez-moi vos questions en commentaire, j’y répondrai avec plaisir !

🗒️ Sommaire

  1. Les problèmes pris en charge par les kinésithérapeutes en pédiatrie
    1. Kiné en neuro pédiatrie
    2. Kiné pédia orthopédique
    3. Traumatologie
    4. Kiné respiratoire pédiatrique
    5. Autres problèmes
  2. Quelles études pour être kiné pédiatrique ?
  3. Quelle est l’offre de formation continue pour un kiné pédiatrique ?
    1. Formations DPC et FIFPL
    2. DU de kinésithérapie pédiatrique
  4. Comment trouver des kinésithérapeutes pédiatriques
    1. Association de kiné pédia
    2. Moteurs de recherche
    3. Médecin, CAMSP, bouche à oreille
  5. Quel est le salaire d’un kinésithérapeute pédiatrique ?
  6. Comment monter un cabinet de kinésithérapie pédiatrique ?

Kiné pédiatrique : les pathologies

Les bébés et les enfants peuvent avoir besoin de rééducation, tout comme les adultes. Cela peut être nécessaire pour de multiples pathologies aiguës ou chroniques, des accidents, ou des problèmes de développement ayant débuté in-utero. On peut distinguer plusieurs types de rééducation.

Kiné en neuro pédiatrie

On parle de prise en charge en neuro pédiatrie quand un bébé ou un enfant a des problèmes de développement suite à un problème neurologique. Il peut s’agir d’un simple retard de développement qui sera rattrapé au fil des mois ou d’un retard qui se maintiendra tout au long de la vie.

Les causes peuvent être multiples : d’origine génétique, liées à un AVC ou un accident lors de la naissance (👉 rééducation de la paralysie cérébrale) ou des premiers mois ou années de vie, prématurité, etc. Elles sont aussi parfois inconnues.

Les kinésithérapeutes en lien avec les parents et les autres professionnels de santé dressent un bilan des capacités motrices et sensitives du bébé ou de l’enfant, ré-évaluées régulièrement. Des situations le plus ludiques possibles sont proposées pour améliorer les capacités du bébé ou de l’enfant, compenser ses déficits et entretenir ses capacités actuelles en limitant la survenue de gênes fonctionnelles ou douloureuses liées à ses déficits.

Vous cherchez une formation kiné en neuro pédiatrie ? Vous pouvez consulter mon comparatif de la formation kiné en ligne ; parmi les plus de 40 organismes recensés, certains proposent des formations en pédiatrie.

Enfant atteint de paralysie cérébrale
Jeune enfant atteint de paralysie cérébrale qui dispose d’une aide technique à la marche et de séances de kinésithérapie

Kinésithérapie orthopédique pédiatrique

A la naissance, un bébé peut naître avec des malformations orthopédiques, c’est-à-dire présentes au niveau du squelette et des articulations. Elles touchent le plus souvent les pieds, les mains et le rachis.

Elles apparaissent au cours du développement in-utero et peuvent passer inaperçues lors des échographies. Parfois, avec la croissance, elles disparaissent spontanément. D’autres fois, elles nécessitent des séances de kinésithérapie et une prise en charge orthopédique à l’aide d’orthèses ou de corset. Dans de rares cas, des chirurgie sont proposées.

Les malformations fréquentes sont le pied bot, le pied varus ou encore la plagiocéphalie ou brachycéphalie positionnelle (parfois en lien avec un torticolis congénital). 👉 Voir cet article sur le casque de plagiocéphalie.

Le but de la kinésithérapie est de retrouver des membres ou un rachis fonctionnels, esthétiques et non douloureux.

Vous cherchez une formation kiné orthopédique pédiatrique ? Vous pouvez consulter mon comparatif de la formation kiné en ligne ; parmi les plus de 40 organismes recensés, certains proposent des formations en pédiatrie.

Kinésithérapie pédiatrique pour une malformation d'un membre inférieur d'un bébé
Séance de kinésithérapie d’une malformation orthopédique congénitale chez un bébé âgé de quelques mois.

La traumatologie

Comme chez l’adulte, les os des enfants peuvent se rompre ou se fissurer, et les articulations se luxer. Cela arrive par exemple suite à un accident de la voie publique ou une chute d’une certaine hauteur.

Les os du bébé et de l’enfant se consolident plus vite et mieux que ceux de l’adulte, le cartilage se régénère mieux, et l’enfant reprend spontanément ses activités antérieures après avoir été immobilisé. En général, il n’y a donc pas besoin de séances de kinésithérapie pour récupérer des amplitudes articulations et de la force musculaire après une immobilisation par résine ou plâtre. Même si l’enfant présente une boîterie ou une gène pendant quelques semaines. Une simple surveillance de la résolution spontanée des éventuels déficits suffit le plus souvent.

Les kinésithérapeutes sont tout de même parfois amenés à s’occuper des enfants suite à des poly-traumatisme ou des fractures importantes. Les séances peuvent se dérouler juste après la pose d’une résine ou un geste chirurgical, ou plus à distance, après la phase de consolidation.

Kiné respiratoire pédiatrique

Des maladies génétiques, dont la plus connue est la mucovicidose, peuvent nécessiter des soins en kinésithérapie réguliers. Des déformations orthopédiques très prononcées du rachis peuvent aussi entraîner des besoins réguliers en kinésithérapie.

Les bébés et enfants n’ayant pas de maladie génétique ou de problème neurologique ou orthopédiques peuvent aussi avoir besoin de kinésithérapie. C’est le cas lors de certaines bronchiolites ou d’asthme chronique, par exemple. 👉 Voir kiné respiratoire bébé domicile ou ailleurs.

Vous cherchez une formation kiné respiratoire pédiatrique ? Vous pouvez consulter mon comparatif de la formation kiné en ligne ; parmi les plus de 40 organismes recensés, certains proposent des formations en pédiatrie.

Séance de kinésithérapie pédiatrique pour bronchiolite chez un bébé de 4 mois : mouchage du nez
Chez les bébés puis les jeunes enfants, le mouchage et désencombrement des voies aériennes supérieures (👉 voir comment moucher bébé et technique mouchage bébé) est souvent le principal geste à effectuer, même en cas d’atteinte des voies aériennes inférieures (bronchiolite). Ce geste peut être pratiqué par tous les parents, qui sont parfois rassurés si un professionnel.le de santé (kinésithérapeute, médecin, puérilcultrice) ou de la petite enfance habitué à le pratiquer les guide pour apprendre à être efficace sans occasionner de douleur et d’inconfort à leur enfant.

Les autres maladies et atteintes

Les kinésithérapeutes peuvent s’occuper aussi de bébés et d’enfants lors de :

  • brûlures à des degrés prononcés ;
  • cancers ;
  • troubles des comportements alimentaires ;
  • obésité infantile (👉 voir kinésithérapie et obésité) ;
  • troubles du spectre autistique ;
  • séjour en néonatologie ;
  • etc.

Les kinés spécialisés en pédiatrie font surtout de la neuro-pédiatrie, de la kiné respiratoire et de la kiné orthopédique.

Quelles études pour être kiné pédiatrique ?

La formation initiale des kinésithérapeutes s’étale sur 4 années en institut de formation plus une année de concours. Tout au long de ces années, les étudiant-es en kinésithérapie auront des cours portant notamment sur :

  • les pathologies du bébé et de l’enfant ;
  • la rééducation et le handicap chez le bébé et l’enfant ;
  • le développement moteur, sensitif, et cognitif normal et pathologique du bébé et de l’enfant.

Pour être kiné spécialisé en pédiatrie, il faut donc avant tout suivre la formation kiné généraliste ! Donc obtenir son diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute pour la France. Même si la formation est généraliste, elle aborde la pédiatrie, sans que vous n’ayez à choisir de spécialité au cours de la formation dans l’Institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK).

En plus, tous les étudiant-es kinés doivent réaliser au moins un stage dans un service de pédiatrie hospitalier ou chez des kinésithérapeutes libéraux prenant en charge principalement des bébés et enfants.

Tout kinésithérapeute a donc déjà été confronté au moins au cours de ses études à un public de bébé ou d’enfants et connaît les principales pathologies et rééducations appropriées.

Quelle est l’offre de formation continue pour un kiné pédiatrique ?

Il existe de nombreuses formations en pédiatrie pour les kinésithérapeutes déjà diplômés. Celles-ci peuvent durer quelques heures ou s’étaler sur plusieurs mois dans de cadre de Diplômes universitaires. Certaines formations kiné sont en ligne.

Les formations kiné pédiatrique DPC et FIFPL

Les formations continues à la journée fréquentes sont celles par exemple sur la prise en charge de la bronchiolite, ou sur le développement moteur des bébés. Des formations plus longues existent aussi pour les kinés prenant en charge des enfants atteints de mucoviscidose, des enfants poly-handicapés, des bébés hospitalisés en réanimation néo-natale, etc.

💰 Elles peuvent parfois être prises en charge et indemnisées par l’ANDPC ou le FIF PL.

🎓 Vous pourrez obtenir un certificat de kinésithérapie pédiatrique. Cela n’a cependant pas de valeur légale particulière.

Pour les trouver, tapez les mots clés suivant dans Google :

  • formation kiné pédiatrique dpc ;
  • formation kinésithérapie pédiatrique fif pl ;

ou consultez mon inventaire de la formation kiné en ligne (plus de 40 organismes recensés).

DU de kinésithérapie pédiatrique

Des DU de kinésithérapie pédiatrique sont proposés aux kinés ayant déjà un diplôme d’état. Tapez simplement « du kiné pédiatrique » dans votre moteur de recherche pour les trouver. Ou consultez cette liste des DU reconnus par le CNOMK (tous les DU kiné pédia sont à Paris).

Il faut contacter le service de formation continue de l’université dans laquelle ils sont organisés pour savoir à quel financement vous êtes éligible.

Vous pourrez également un certificat de kinésithérapie pédiatrique.

Il existe des DU et des formations continue plus courtes pour se spécialiser en kiné pédiatrique. Mais ce n’est pas une obligation, il est possible de pratiquer comme kiné pédiatrique avec la formation initiale généraliste de kiné.

Comment trouver un-e kiné spécialisé-e en pédiatrie ?

Il n’existe pas a proprement parlé de spécialisation en pédiatrie chez les kinésithérapeutes.

Tous les kinésithérapeutes peuvent suivre des formations continue en pédiatrie ou se former par eux et elles-mêmes à la prise en charge des bébés et des enfants.

Il n’existe pas de diplômes spécifiques comme c’est le cas pour les infirmiers et infirmières, qui peuvent se spécialiser en puériculture en étudiant une année de plus les sciences infirmières. Il n’existe pas non plus de cursus dédié en plusieurs années comme c’est le cas pour les pédiatre dans les facultés de médecine.

Certain-es kinésithérapeutes décident cependant de consacrer une part importante de leur activité, voire l’intégralité de leur activité, à la prise en charge des bébés et enfants. Ces kinés peuvent travailler dans des structures telles que les services de pédiatrie hospitaliers, les soins de suite et de réadapatation pédiatriques, les services d’éducation et de soins spécialisés à domicile (SESSAD), les centres d’éducation motrice ou encore les instituts médico-éducatifs et les centres d’action médico-sociale précoce.

Par exemple, dans ma localité, Chambéry 🏔️, il existe plusieurs établissements à Chambéry dans lesquels travaillent des kinésithérapeutes pédiatriques (👉kinésithérapie à Chambéry).

Des kinésithérapeutes travaillant en libéral peuvent aussi prendre en charge en grande partie ou uniquement des bébés ou enfant, que ce soit en cabinet ou à domicile.

Logo du réseau périnatal des 2 savoie, rassemblant notamment les kinésithérapeutes pédiatriques de Savoie
Logo du réseau périnatal des 2 savoie qui rassemble des kinésithérapeutes réalisant des séances de kinésithérapie pédiatrique, parmi de nombreux et nombreuses autres professionnel.les de santé et du médico-social.

Voici 3 astuces pour trouver un kiné spécialisé en pédiatrie dans votre localité :

  1. utiliser l’annuaire d’une association de kiné pédiatrique ;
  2. faire une recherche via Google, GoogleMaps ou Duckduckgo ;
  3. compter sur le bouche à oreille, demander à votre médecin ou pédiatre.

Utiliser l’annuaire d’une association de kiné pédia

Dans plusieurs départements, il existe des associations de kinésithérapeutes s’intéressant principalement à la pédiatrie. Ces associations mettent à disposition un annuaire consultable en ligne énumérant la liste des kinésithérapeutes accueillant des bébés et enfants. C’est le cas par exemple de l’Association de Kinésithérapie Pédiatrique des Volcans, de l’Association de Kinésithérapie Pédiatrique bretonne, du Réseau kiné du Rhône pour l’enfant ou encore de l‘Association de kinésithérapie pédiatrique de l’Isère. Il n’en existe pas à Chambéry et en Savoie.

Dans certains départements, des kinésithérapeutes se mettent en réseau pour prendre en charge les bébés atteints de bronchiolite. Ce n’est pas le cas en Savoie.

Il existe également les réseaux de périnatalité dans de multiples départements. Ces réseaux réunissent l’ensemble des professionnels de santé s’occupant de bébés et d’enfants et peuvent également vous mettre en lien avec un.e kinésithérapeute pouvant prendre en charge votre enfant dans votre localité. En Savoie, c’est le Réseau périnatal des 2 Savoie qui joue ce rôle.

Rechercher via les moteurs de recherche type Google ou Duckduckgo

Les moteurs de recherche habituels peuvent également être utilisés pour trouver des kinés intervenant auprès des bébés et enfants (👉 trouver kiné à domicile). Tapez par exemple « kiné pédiatrique annecy », « kiné pédiatrique lyon » dans votre moteur de recherche préféré.

Regardez les résultats qui s’affichent ou dans l’onglet Maps/cartographique. Démonstration :

Trouver un kinésithérapeute pédiatrique à Chambéry via GoogleMaps
Tapez « kiné pédiatrique »+ votre localité dans Google Maps. Vous verrez apparaître des kinés susceptibles de prendre en charge les bébés et enfants, même si ce n’est pas exhaustif (certains kinés n’ont aucune présence sur internet).

Médecin, pédiatre, CAMSP, bouche à oreille

Les pédiatres et médecins traitant peuvent aussi renvoyer vers des kinésithérapeutes pédiatriques qu’ils et elles connaissent. Demandez également aux kinésithérapeutes de votre localité, au CAMSP ou autres établissement accueillant des enfants ayant besoin de rééducation.

Quel est le salaire d’un kinésithérapeute pédiatrique ?

Le salaire d’un kiné pédiatrique est le même que celui d’un kiné classique !

🏥 En salariat, il n’existe pas de grille spécifique pour les kinés en pédiatrie. Que vous travaillez à l’hôpital, en centre de rééducation ou en institut spécialisé, ou même au CAMSP, vous serrez payé comme un kiné lambda, selon la convention qui s’applique. Soit en 2022, entre 1 400 euros net et 3 000 euros net/mois selon votre ancienneté, le type de structure et sa localisation.

🕊️ En libéral, il n’y a pas d’acte de cotation spécifique ou de majoration pour la pédiatrie (comme c’est le cas par exemple pour les infirmiers et infirmières ou les médecins). Une exception pour la neuro-pédiatrie avec l’encéphalopathie infantile cotée AMK11 (source : NGAP kiné). Les revenus sont donc à peu près identiques à celui d’un kiné classique, avec d’énormes différences selon la manière de travailler, le nombre d’heure travaillées (certains kinés travaillent 60 à 75 heures/semaine). Une fourchette : entre 1000 euros net et 5000 euros net/mois.

💰 Le salaire d’un kiné pédiatrique est le même que celui d’un kiné plus généraliste, en salariat comme en libéral.

Comment monter un cabinet de kinésithérapie pédiatrique ?

Depuis 2016, de plus en plus d’internautes cherchent des informations sur la kiné à domicile. Des kinés qui souhaitent le devenir, et des parents d’enfants qui cherchent un kinésithérapeute plus « spécialisé ». Le graphique suivant le montre :

Kiné pédiatrique : fréquence de recherche
Depuis 2016, de plus en plus de gens tapent « kiné pédiatrique » sur internet

Je suis en train de développer une mini formation vidéo d’une heure pour vous montrer comment facilement et assez rapidement vous positionner comme kiné pédiatrique. Et trouver plus rapidement des patients.

Dans le respect bien sûr du code de déontologie, de la législation et surtout de considérations éthiques : le but est simplement que les parents cherchant des kinés en pédiatrie trouvent plus facilement ce qu’ils cherchent !

Je vous invite à me contacter par mail pour être inscrit sur la liste d’attente de la formation ; où revenez-simplement sur cette page régulièrement 🙂 !

FAQ

Comment devenir kiné pédiatrique ?

Il suffit d’avoir le diplôme d’état de kinésithérapeute (4 ans d’études après le Bac). Ensuite vous pouvez suivre des formations continue, des DU, mais ce n’est pas obligatoire.

Comment trouver un kiné spécialisé en pédiatrie ?

Consultez les annuaires des associations de kiné pédiatrique de votre département, tapez « kiné pédiatrique » dans GoogleMaps en activant la géolocalisation ou demandez conseil à votre médecin, pédiatre ou à d’autres parents de votre entourage !

Publié par Nelly Darbois

Kinésithérapeute à domicile à Saint-Alban Leysse et ses environs (Savoie), rédactrice scientifique, journaliste santé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :